Takehiko Inoué

0

Takehiko Inoue (井上 雄彦, Inoue Takehiko , né le 12 janvier 1967) est un Mangaka japonais . Il est surtout connu pour la série de basket-ball Slam Dunk (1990-1996) et le manga jidaigeki Vagabond , qui sont deux des séries manga les plus vendues de l’histoire . Beaucoup de ses œuvres portent sur le basket-ball, Inoue lui-même étant un grand fan de ce sport. Ses œuvres vendues en Amérique du Nord via Viz Media sont Slam Dunk , Vagabond et Real , bien que Slam Dunk ait déjà été traduit par Gutsoon! Divertissement. En 2012, Inoue est devenue la première récipiendaire du prix culturel aux Asia Cosmopolitan Awards .

Takehiko Inoué
Née ( 1967-01-12 )12 janvier 1967 (55 ans)
Ōkuchi , Japon
Zone(s) Artiste manga
Œuvres remarquables Slam Dunk
Vagabond
Real
Récompenses Prix ​​Tezuka (1988)
Prix Shogakukan Manga (1995)
Prix Kodansha Manga (2000)
Prix culturel Tezuka Osamu (2002)

Première vie et éducation

Inoue est né à Isa, Kagoshima , et aimait le dessin depuis qu’il était enfant. Au primaire et au collège, Inoue a rejoint les clubs de kendo et de basket-ball, devenant capitaine de ce dernier. Au cours de sa troisième année au lycée préfectoral d’Oguchi de Kagoshima, Inoue a suivi un cours d’été dans une école préparatoire d’art avec le projet de s’inscrire dans une université d’art, mais ces écoles étaient trop chères, il a donc fini par aller à l’université de Kumamoto près de sa ville natale. [1] Sa soumission à Weekly Shōnen Jump a attiré l’attention de l’éditeur Taizo Nakamura et, à l’âge de 20 ans, Inoue a abandonné l’université pour déménager à Tokyo et poursuivre une carrière d’artiste manga. [2]

Carrière

Avant ses débuts, Inoue était assistant de Tsukasa Hojo sur City Hunter . Il a fait ses débuts en 1988, lorsque Purple Kaede (楓パープル) est apparu dans le magazine Weekly Shōnen Jump . Il a remporté le 35e prix annuel Tezuka . Sa première sérialisation date de 1989 avec Chameleon Jail , pour laquelle il est l’illustrateur d’une histoire écrite par Kazuhiko Watanabe.

La première véritable renommée d’Inoue est venue avec son prochain manga, Slam Dunk , sur une équipe de basket-ball du lycée Shohoku. Il a été publié dans Weekly Shōnen Jump de 1990 à 1996 et s’est vendu à plus de 170 millions d’exemplaires dans le monde. [3] En 1995, il a reçu le 40e prix annuel du manga Shogakukan pour le manga shōnen et en 2007, il a été déclaré manga préféré du Japon. [4] Slam Dunk a été adapté en une série télévisée animée de 101 épisodes et quatre films. La popularité du manga a provoqué un regain d’intérêt pour le basket-ball parmi la jeunesse japonaise [5] , ce qui a conduit Inoue et son éditeur Shueisha à créer le Slam Dunk .Programme de bourses d’études en 2006 [6] et Inoue recevant les éloges de l’ Association japonaise de basket-ball pour avoir aidé à populariser le basket-ball dans le pays. [7]

Inoue a lancé Buzzer Beater en tant que bande dessinée en ligne en mai 1996 sur le site Web Sports-i ESPN (maintenant J Sports ). [8] Il s’agit d’une équipe de basket-ball de la Terre qui tente de concourir au niveau intergalactique, il apparaît sur son site officiel en quatre langues : japonais, anglais, chinois et coréen. Buzzer Beater a été produit dans une série animée de 13 épisodes en 2005. En 2007, une deuxième série de 13 épisodes a été produite. Les deux saisons ont été animées par TMS Entertainment .

Vagabond était le prochain manga d’Inoue, adapté des récits fictifs d’ Eiji Yoshikawa du samouraï Miyamoto Musashi , qu’il a commencé à dessiner en 1998. La série a remporté le Kodansha Manga Award for General manga en 2000 [9] et le Grand Prix du 6e Osamu Tezuka Culture Awards en 2002, [10] recevant son prix aux côtés de son compatriote Mangaka , Kentaro Miura . [11]

Alors qu’il travaillait toujours sur Vagabond , Inoue a commencé à dessiner Real en 1999, son troisième manga de basket-ball, qui se concentre sur le basket-ball en fauteuil roulant . Il a reçu un prix d’ excellence au Japan Media Arts Festival 2001 . Inoue a également créé des conceptions de personnages pour le RPG Xbox 360 , Lost Odyssey , sur la base du matériel initial fourni par Hironobu Sakaguchi . [12] Sakaguchi a recherché Inoue pour son talent de dépeindre des “gens” et sa capacité à “illustrer les émotions internes d’un personnage” puisque le but du jeu vidéo était d’expliquer les gens. [13]

Œuvres

Manga sérialisé

  • Prison caméléon (1989–1990)
  • Slam Dunk (1990–1996)
  • Batteur de sonnerie (1996–1998)
  • Vagabond (1998-2015) (en pause)
  • Réel (1999-présent)

Références

  1. ^ Lehman, Timothée (2005). Manga: Maîtres de l’art . New York : Collins Design. ISBN 9780060833312.
  2. ^ “漫画家 井上雄彦(いのうえ・たけひこ)さん(3/3)” . 朝日新聞 DO楽. 9 mai 2009 . Récupéré le 16 août 2011 .
  3. ^ 6000 万部突破、1年で約4倍 新刊18巻の書影初公開”.(en japonais). Sankei. 6 août 2017 . Récupéré le 11 février 2022 .
  4. ^ 小学館漫画賞 : 歴代受賞者(en japonais). Shogakukan . Récupéré le 19 août 2007 .
  5. ^ “スポーツとメディアの関係性 (Relation entre le sport et les médias)” . étudiants de l’Université Rikkyo . Archivé de l’original le 3 juillet 2006.
  6. ^ “La première bourse de basket-ball Slam Dunk décernée” . Réseau d’actualités animées. 3 octobre 2007 . Récupéré le 13 janvier 2015 .
  7. ^ “La Japan Basketball Association Awards Inoue de Slam Dunk” . Réseau d’actualités animées . 9 juin 2010 . Récupéré le 17 juin 2013 .
  8. ^ “Travaux” . itplanning.co.jp . Archivé de l’original le 23 mai 2020 . Récupéré le 23 mai 2020 .
  9. ^ Joël Hahn. “Prix Kodansha Manga” . Almanach des récompenses de la bande dessinée . Archivé de l’original le 16 août 2007 . Récupéré le 21 août 2007 .
  10. ^ “2002 (6e) Prix culturels Osamu Tezuka” . La bibliothèque Hahn. Archivé de l’original le 30 décembre 2007.
  11. ^ 第6回 マンガ優秀賞 三浦建太郎 『ベルセルク』[Sixième prix d’excellence en manga, “Berserk” de Kentaro Miura] (en japonais). Asahi Shimbun . Archivé de l’original le 16 octobre 2018 . Récupéré le 18 juillet 2010 .
  12. ^ 坂口博信、本格発進 !. Famitsu Weekly (en japonais). Enterbrain (980). 15 septembre 2006.
  13. ^ “Interview post-sortie d’Odyssey perdue” . IGN . 14 février 2008. Archivé de l’original le 16 janvier 2016 . Récupéré le 16 janvier 2016 .

Liens externes

Wikiquote a des citations liées à: Takehiko Inoue
  • Site officiel (en japonais)
  • Manga Takehiko Inoue sur la base de données des arts médiatiques (en japonais)
  • “Comment l’artiste du manga ‘Slam Dunk’ donne vie aux personnages” —Article sur CNN]
You might also like
Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More