Sous-lieutenant

0

Au Royaume-Uni , un sous-lieutenant est une nomination de la Couronne et l’un des nombreux adjoints au lord lieutenant d’une zone de lieutenance : un comté cérémoniel anglais, un comté préservé gallois , une zone de lieutenance écossaise ou un arrondissement ou comté de comté d’Irlande du Nord .

Dans le style formel , les lettres postnominales DL peuvent être ajoutées : par exemple John Brown, CBE, DL . Si le sujet a de nombreux honorifiques plus importants, ces postnominaux peuvent être omis, bien que cela soit rare. [ citation nécessaire ]

Les lieutenants adjoints sont nommés par un lord lieutenant, pour assister dans toutes les tâches qui peuvent être nécessaires : voir la loi de 1997 sur les lieutenances ; les sous-lieutenants reçoivent leur commission de nomination par l’intermédiaire du ministre compétent sur ordre de la reine . [1] En Angleterre et au Pays de Galles, depuis novembre 2001, le ministre responsable de la plupart des nominations est le Lord Chancellor , avec des exceptions comme le Chancellor of the Duchy of Lancaster . [2] En Ecosse, depuis juillet 1999, ce sont les Ministres écossais . [3]

Il y a des décennies, le nombre de lieutenants adjoints pour chaque comté pouvait être aussi peu que trois. Aujourd’hui, cependant, il peut y en avoir bien plus d’une douzaine qui sont nommés car le nombre de DL est aujourd’hui en corrélation avec la population de chaque comté respectif. Les DL ont tendance à être des personnes qui ont servi la communauté locale ou qui ont des antécédents de service public dans d’autres domaines. [4]

Les DL représentent le lord lieutenant en leur absence, y compris lors des cérémonies locales et des événements officiels, de l’ouverture des expositions aux intronisations des vicaires (comme demandé par l’Église d’Angleterre). Ils doivent vivre dans leur comté cérémoniel ou à moins de 11 km de sa limite. [5] Leurs nominations ne se terminent pas par un changement de lord lieutenant, [6] mais ils sont légalement tenus de prendre leur retraite à l’âge de 75 ans.

L’un des sous-lieutenants en service est nommé vice-lieutenant , [7] qui, dans la plupart des cas, remplacera le Seigneur lieutenant lorsqu’il ne peut pas être présent. La nomination en tant que vice-lieutenant expire cependant à la retraite du lord lieutenant qui a fait le choix. Généralement, le vice-lieutenant revenait alors à DL. [8]

Contrairement à la fonction de lord lieutenant, qui est une nomination dans le don du Souverain, le poste de sous-lieutenant est une nomination de la personne nommée par le Souverain, et donc pas à proprement parler une nomination directe du Souverain.

Voir également

  • Custos rotulorum
  • Liste des sous-lieutenants
  • Duché de Lancastre
  • Lord Lieutenant de la City de Londres

Références

  1. ^ Loi de 1997 sur les lieutenances (c. 23), section 2(4). Récupéré le 01/02/2010.
  2. ^ L’ordonnance de transfert de fonctions (diverses) 2001 (SI 2001/3500).
  3. ^ The Scotland Act 1998 (transfert de fonctions aux Ministres écossais, etc.) Order 1999 (SI 1999/1820).
  4. ^ Loi de 1997 sur les lieutenances, section 2(2)(a).
  5. ^ Loi de 1997 sur les lieutenances, article 2 (2) (b)
  6. ^ Loi de 1997 sur les lieutenances, section 2(5).
  7. ^ Loi sur les lieutenances 1997, section 3.
  8. ^ Loi de 1997 sur les lieutenances, article 3(2).

Liens externes

  • Loi de 1997 sur les lieutenances
  • Département des affaires constitutionnelles (aujourd’hui ministère de la Justice) : Notes explicatives pour les sous-lieutenants [ lien mort ]
You might also like
Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More