Pourquoi on utilise l’oxymore ?

0

Le but de l’usage de l’oxymore est de créer la surprise chez le lecteur. L’oxymore permet d’exprimer ce qui n’est pas concevable et permet aussi de rendre compte de ce qui est absurde.

De plus, Quel est l’effet d’un oxymore ?

Un oxymore est une figure de style qui consiste à rapprocher deux termes de sens contraire (antonymes) au sein d’un même groupe de mots. … L’oxymore, que l’on rencontre dans tous les genres littéraires, crée un effet de surprise et produit généralement une image poétique forte.

Quel est l’effet produit par la personnification ?

La personnification consiste à donner à un objet, à un animal ou à une idée des caractéristiques humaines. Cette figure comporte un comparé inanimé et un comparant animé illustré par un nom, un adjectif, un verbe, etc. La personnification crée des images originales, irrationnelles et surnaturelles.

Ainsi Quel est l’effet produit par l’anaphore ?

L’anaphore rythme la phrase, souligne un mot, une obsession, provoque un effet musical, communique plus d’énergie au discours ou renforce une affirmation, un plaidoyer, suggère une incantation, une urgence. Syntaxiquement, elle permet de créer un effet de symétrie.

par ailleurs, Quel est l’effet produit par la gradation ? La gradation est une figure de style consistant en une énumération de mots ou groupes de mots, allant par paliers croissants ou décroissants en termes d’intensité. Elle crée un rythme dans la phrase et persuade par la musicalité des mots. Elle aboutit bien souvent à une hyperbole dans son mode ascendant .

Quel est l’effet d’une métaphore ?

Effet produit – différence entre comparaison et métaphore

C’est une simple mise en parallèle. Au contraire, la métaphore établit une véritable assimilation, une fusion entre deux notions; rien, dans l’énoncé, ne signale un quelconque rapprochement. Elle surprend donc le lecteur, elle ébranle ses émotions.

Quel est le but de la personnification ?

La personnification est une figure de style qui consiste à attribuer des traits, des sentiments ou des comportements humains à une chose inanimée (objet, réalité géographique, etc.) … Cette figure implique nécessairement un comparé inanimé et un comparant animé, exprimé par un nom, un adjectif, un verbe, etc.

Quel est l’effet produit par la comparaison ?

1.1.La comparaison: rapproche deux termes à partir d’un élément qui leur est commun et grâce à un terme comparatif (comme, pareil à, tel que, ressembler à …). Effet produit: la comparaison explicite et rend plus concrète l’idée.

Quel effet produit la répétition du mot o ?

Par exemple, dans le vers « Ô malheureux mortels ! Ô terre déplorable ! » (Voltaire, Poème sur le désastre de Lisbonne), l’apostrophe, renforcée par le double emploi de l’interjection « ô », constitue la fonction des termes « malheureux mortels » et « terre déplorable ».

Comment interpréter une anaphore ?

Une anaphore est une figure de style par laquelle on répète un même mot ou un même groupe de mots en tête de phrases, de vers, de paragraphes qui se suivent. C’est une figure de style qui donne une impression d’insistance, de symétrie et renforce un propos. Ce procédé est particulièrement populaire en poésie.

Quel effet produit la répétition de l’expression chaque fois ?

La répétition. Le même mot, ou la même expression, est repris plusieurs fois sans modification. La répétition peut être considérée comme une faute de style, mais elle peut aussi véhiculer et mettre en valeur une idée. Elle crée un rythme, et renforce l’idée, la sensation, l’émotion.

Pourquoi l’auteur utilise l’anaphore ?

Cette figure de style permet de mettre en valeur le mot ou les mots répétés grâce à un effet d’insistance. Selon les contextes, l’anaphore peut être utilisée pour insister sur certaines sonorités (surtout en poésie), ou pour renforcer un propos pour convaincre (dans un discours politique par exemple).

C’est quoi une gradation exemple ?

La gradation est une figure de style par laquelle on ordonne les termes d’une phrase qui évoquent une idée similaire selon une progression ascendante ou descendante. … Les termes qui se suivent dans une gradation progressent par le sens. Exemple : C’est un roc ! c’est un pic ! c’est un cap !

Comment reconnaître la gradation ?

La gradation. C’est une énumération de mots ou de groupes de mots ordonnés selon leur degré d’intensité de manière croissante (gradation ascendante) ou décroissante (gradation descendante). Dans son mode ascendant, elle aboutit souvent à une hyperbole.

Pourquoi utiliser des hyperboles ?

L’hyperbole (substantif féminin) vient du grec huperbolê, de hyper (« au-delà ») et ballein (« jeter »). … C’est une figure de style consistant à exagérer l’expression d’une idée ou d’une réalité, le plus souvent négative ou désagréable, afin de la mettre en relief.

Qu’est-ce que l’effet produit ?

Quand on vous demande l’effet produit, ou l’effet sur le lecteur, on vous demande ce que le lecteur éprouve à la lecture de ce passage. … c’est un peu la même chose, mais du point de vue de l’auteur : on vous demande ce qu‘il a voulu faire éprouver au lecteur.

C’est quoi une métaphore exemple ?

METAPHORE : Comparaison sans outils de comparaison. EXEMPLE : L’oeil d’un homme est … Comparaison (métaphore) : similitude entre deux termes, ressemblance ( exemple : le poète est semblable à un prince).

Comment expliquer la personnification ?

La personnification vient du latin persona qui veut dire « masque ». Comme son étymologie l’indique, cette figure de style prête des traits humains à une chose inanimée ou à un animal, elle lui colle un masque humain en quelque sorte.

Comment savoir si c’est une personnification ?

d- La personnification: à ne pas confondre avec l’allégorie. Elle est représentée par un animal, une chose ou une idée (tout ce qui n’est pas humain) qui possède des caractéristiques humaines.

Qu’est-ce que la personnification en français ?

Action de représenter une abstraction : La personnification du démon sous les traits d’un animal. … Être, personne qui représente une idée, une qualité : Harpagon est la personnification de l’avarice.

Quel est l’effet produit par une métaphore ?

La métaphore est plus implicite que la comparaison puisqu’elle réunit deux éléments sans toutefois utiliser de mot de comparaison. Elle a une valeur d’illustration afin de bien faire comprendre le sens désiré par l’auteur. Elle ajoute souvent une connotation ou une intensité à un propos.

Pourquoi on utilise la comparaison ?

On les utilise pour donner plus d’allure à ce qu’on écrit, pour imager ce qu’on décrit. La comparaison rapproche deux éléments au moyen d’un mot comparatif. [La mer] (comparé) est [comme] (outil de comparaison) [un miroir] (comparant).

Quel est l’effet produit d’une métaphore ?

C’est une simple mise en parallèle. Au contraire, la métaphore établit une véritable assimilation, une fusion entre deux notions; rien, dans l’énoncé, ne signale un quelconque rapprochement. Elle surprend donc le lecteur, elle ébranle ses émotions.


Contributeurs. 28

You might also like
Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More