Le Grand Resto

0

Le Grand Restaurant ( français : Le grand restaurant ) est un thriller comique français de 1966, réalisé par Jacques Besnard , écrit par Jean Halain et Louis de Funès et mettant en vedette Louis de Funès et Bernard Blier . Le film est connu sous les titres The Restaurant ou The Big Restaurant (titre anglais international), What’s Cooking in Paris (États-Unis), El gran restaurante (Espagne), Das große Restaurant (Allemagne de l’Est), Oscar hat die Hosen voll (Allemagne de l’Ouest), Grand restaurant pana Septima (Tchécoslovaquie) et Chi ha rubato il presidente? (Italie). [1]

Le Grand Resto
Dirigé par Jacques Besnard
Écrit par Jean Halain
Louis de Funès
Jacques Besnard
Produit par Alain Poiré
Mettant en vedette Louis de Funes
Bernard Blier
Musique par Jean-Marion
Date de sortie 7 septembre 1966 (France)
Durée de fonctionnement 85 minutes (France)
82 minutes (Allemagne)
Pays France
Langue français/allemand

Parcelle

Septime dirige un grand restaurant parisien, flattant les clients (sauf s’ils sont allemands) et intimidant son personnel. Novalès, chef d’un pays latino-américain en visite officielle en France, vient dîner et se fait servir une spécialité de la maison, un dessert flambé . Lorsque Septime l’allume, il explose.

Une fois la fumée dissipée, le président a disparu. La police, dirigée par le commissaire, pense d’abord que Septime a organisé l’enlèvement. Lorsqu’ils se rendent compte qu’il est innocent, ils le filment comme un leurre, s’attendant à ce que les ravisseurs le contactent. Ils le font, lui disant de les rencontrer dans les Alpes françaises , où la police le suit. Enrique et Sophia, fidèles collaborateurs de Novalès, suivent également Septime pour tenter de récupérer leur patron.

Après une course-poursuite à travers des montagnes enneigées, Septime attire les ravisseurs entre les mains de la police. Libre et de retour à Paris, il est enlevé et transporté par avion sur la côte méditerranéenne . Dans un beau jardin, il rencontre Novalès, qui a organisé son propre enlèvement afin de passer des vacances. Mais il sait qu’il devra reprendre ses fonctions et, de retour à Paris, attribue à Septime le mérite de l’avoir retrouvé.

Venu avec ses aides pour un dernier dîner de fête au restaurant de Septime, on leur sert le dessert spécial flambé. Lorsque Septime l’allume, il explose à nouveau.

Moulage

  • Louis de Funès : Monsieur Septime, patron d’un grand restaurant parisien
  • Bernard Blier : L’Inspecteur
  • Toty Rodríguez : Sophia, secrétaire et maîtresse du président Novalès
  • Venantino Venantini : Enrique, assistant du président Novalès
  • Noël Roquevert : Ministre de l’Intérieur
  • Folco Lulli : Président Novalès, Président d’un pays latino-américain
  • Paul Préboist : Le caviste
  • Raoul Delfosse : Marcel, chef cuisinier
  • Max Montavon : Le violoniste et le client qui déclare “Oh, c’est pas cher du tout !”
  • Mathias Caccia : Le pianiste
  • Pierre Tornade : Maître d’hôtel
  • Maurice Risch : Serveur
  • Jacques Dynam : Serveur
  • Guy Grosso : Serveur
  • Michel Modo : Petit-Roger, un autre serveur
  • Eugène Deckers : Complice de Novalès
  • Paul Faivre : le diner qui s’est sali
  • Olivier de Funès : garçon de cuisine Louis (non crédité)

Réception

Le grand restaurant était le huitième film le plus populaire au box-office français en 1966. [2]

Références

  1. ^ Le grand restaurant sur IMDb
  2. ^ “Box-office français 1966” . Histoire du box-office .

Liens externes

  • Le grand restaurant sur IMDb
  • Le Grand Restaurant de Films de France
Stub icon Stub icon

Cet article rattaché à un film français des années 1960 est un bout . Vous pouvez aider Wikipédia en l’ étendant .

  • v
  • t
  • e
Stub icon Stub icon

Cet article de film sur une comédie des années 1960 est un bout . Vous pouvez aider Wikipédia en l’ étendant .

  • v
  • t
  • e
You might also like
Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More