Greg Le Mond

0

Gregory James LeMond (né le 26 juin 1961) est un ancien cycliste professionnel américain , entrepreneur et défenseur de la lutte contre le dopage. Double vainqueur du Championnat du monde de course sur route (1983 et 1989) et triple vainqueur du Tour de France (1986, 1989 et 1990), LeMond est considéré par beaucoup comme le plus grand cycliste américain de tous les temps. , l’un des grands cyclistes polyvalents de l’ère moderne et une icône de la mondialisation du sport.

Learn more.
Greg Le Mond

Greg-LeMond-2009 (2) (recadré).jpg LeMond en 2009
Renseignements personnels
Nom complet Gregory James LeMond
Surnom “L’Américain” [1]
“LeMonster” [2]
Née ( 26/06/1961 )26 juin 1961 (60 ans)
Lakewood, Californie , États-Unis
Hauteur 1,78 m (5 pieds 10 pouces)
Masse 67 kg (148 lb; 10 st 8 lb)
Informations sur l’équipe
Équipe actuelle À la retraite
Discipline Route
Rôle Cavalier
Type de cavalier Polyvalent
Équipe d’amateurs
1976-1980 Équipe nationale américaine
Des équipes professionnelles
1981-1984 Renault–Elf–Gitane
1985–1987 La Vie Claire
1988 PDM–Ultima–Concorde
1989 Location AD–W-Cup–Bottecchia
1990–1994 Z–Tomasso
Victoires majeures
Grands circuits Tour de France Classement général ( 1986 , 1989 , 1990 ) Classement jeune cavalier ( 1984 ) Classification combinée ( 1985 , 1986 ) 5 étapes individuelles ( 1985 , 1986 , 1989 ) 2 étages TTT ( 1984 , 1985 ) Tour d’Italie 1 étape individuelle ( 1986 )

Courses par étapes

Tour de l’Avenir (1982) Critérium du Dauphiné Libéré ( 1983 )

Courses d’un jour et Classiques

Championnats du monde de course sur route ( 1983 , 1989 )

Autre

Super Prestige Pernod International (1983)

Record de médailles

Représenter les États-Unis
Course cycliste sur route masculine
Championnats du monde
Médaille d'or - première place 1979Buenos Aires Course sur route juniors
Médaille d'or - première place 1983 Altenrhein Course sur route
Médaille d'or - première place 1989 Chambéry Course sur route
Médaille d'argent – ​​deuxième place 1982 Goodwood Course sur route
Médaille d'argent – ​​deuxième place 1985 Giavera de Montello Course sur route

LeMond a commencé sa carrière de cycliste professionnel en 1981. En 1983, il est devenu le premier cycliste masculin américain à remporter le championnat du monde sur route. LeMond a remporté le Tour de France en 1986; il est le premier cycliste professionnel non européen à remporter le Tour. Il a été accidentellement abattu avec des plombs et grièvement blessé lors d’une chasse en 1987. Suite à la fusillade, il a subi deux interventions chirurgicales et a raté les deux tours suivants. Au Tour 1989 , il réalise un retour improbable pour s’imposer de façon spectaculaire dans l’ultime étape de la course. Il a défendu avec succès son titre du Tour l’année suivante, devenant l’un des huit coureurs à avoir remporté trois Tours ou plus. LeMond a pris sa retraite de la compétition en décembre 1994 et a été intronisé au United States Bicycling Hall of Fameen 1996. Il a été le premier cycliste professionnel à signer un contrat d’un million de dollars et le premier cycliste à apparaître sur la couverture de Sports Illustrated .

Au cours de sa carrière, LeMond a défendu plusieurs avancées technologiques dans le cyclisme professionnel, notamment l’introduction de guidons aérodynamiques “triathlon” et de cadres de vélo en fibre de carbone , [3] qu’il a ensuite commercialisés via sa société LeMond Bicycles . Ses autres intérêts commerciaux incluent les restaurants, l’immobilier et les équipements de fitness grand public. [4] LeMond est un opposant virulent à l’utilisation de drogues améliorant la performance dans le cyclisme et est membre fondateur du conseil d’administration de 1in6.org, une organisation caritative à but non lucratif qui aide les hommes victimes d’abus sexuels sur des enfants.

Première vie et carrière amateur

LeMond est né à Lakewood, en Californie , [5] et a grandi dans la Vallée de Washoe , un pays de ranch sur les pentes orientales de la chaîne de montagnes de la Sierra Nevada entre Reno , et la maison familiale à environ 2,5 miles au nord de Carson City, Nevada . [6] [7] Ses parents sont Bob LeMond et Bertha LeMond (d. 2006) et il a deux soeurs, Kathy et Karen.

LeMond a grandi en menant une vie active en plein air. La randonnée, la chasse, le ski et la pêche à la mouche étaient des passe-temps d’enfance. [8] Le pays du ranch de la chaîne de montagnes de la Sierra Nevada s’est prêté à de telles poursuites. Jeune hyperactif, LeMond pense que ces activités de plein air l’ont aidé à éviter les ennuis. “J’étais un garçon qui ne pouvait tout simplement pas rester assis. J’avais du mal à me concentrer à l’école. Les parents et les éducateurs n’avaient alors pas les compétences nécessaires pour diagnostiquer et faire face à ce que nous savons maintenant être un cas classique de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH). . Le TDAH n’était certainement pas la maladie infantile fréquemment médicamentée qu’elle est aujourd’hui. Mon triomphe sur les symptômes a été trouvé au sommet de deux pneus minces sur de nombreux kilomètres poussiéreux. [9]Dit LeMond: “C’est l’un des traits. C’est l’incapacité de s’asseoir [et d’écouter] quelque chose qui ne vous intéresse pas vraiment et de l’absorber. S’ils s’y intéressent, les personnes atteintes d’ADD excellent de très bonnes manières. Quand je J’ai commencé à faire du vélo, je dirais que le sport lui-même a enlevé un brouillard de mon cerveau. J’ai été capable d’absorber des choses que j’ai lues. Cela a changé ma vie. [dix]

LeMond a fréquenté le lycée Earl Wooster à Reno, mais vivait trop loin pour participer à des sports d’équipe. LeMond a rapidement fait du vélo presque tous les jours jusqu’au lycée. Il rentrait souvent chez lui depuis Wooster, empruntant un itinéraire au-dessus du mont Rose, le long d’Incline Village, puis vers le sud sur l’autoroute 28, puis en descendant vers Carson City, puis jusqu’à son domicile. [11]

L’introduction de LeMond au cyclisme a eu lieu en 1975, grâce au pionnier du ski acrobatique Wayne Wong , qui a recommandé le vélo comme une aide idéale à l’entraînement hors saison. [12] LeMond a commencé à concourir en 1976, et après avoir dominé la catégorie Intermédiaire (13-15) et remporté les 11 premières courses auxquelles il a participé, [13] il a reçu la permission de rouler contre des concurrents plus âgés et plus expérimentés dans le Junior (16-19 ) Catégorie. [14]

En 1977, alors qu’il n’avait que 15 ans, LeMond a terminé deuxième du Tour de Fresno derrière John Howard , alors meilleur cycliste sur route des États-Unis et champion des Jeux panaméricains de 1971 . [14] LeMond a attiré l’attention d’ Eddie Borysewicz , l’ entraîneur de l’équipe nationale de la Fédération américaine de cyclisme , qui a décrit LeMond comme “un diamant, un diamant clair”. [15] LeMond a représenté les États-Unis aux Championnats du monde juniors de 1978 à Washington, DC , où il a terminé neuvième de la course sur route, [16] et de nouveau aux Championnats du monde juniors de 1979 en Argentine, [17] où il a remporté des médailles d’or, d’argent et de bronze, le point culminant étant sa victoire dans la course sur route. [13] À 18 ans, LeMond a été sélectionné pour l’équipe cycliste olympique américaine de 1980, la plus jeune à faire partie de l’équipe. [7] Cependant, le boycott américain des Jeux olympiques d’été de 1980 à Moscou l’a empêché de concourir là-bas. [17]

Borysewicz, que LeMond a décrit comme son “premier véritable entraîneur”, [18] voulait conserver son protégé tout au long du prochain cycle olympique et l’a découragé de devenir professionnel, mais LeMond était déterminé. [18] Néanmoins, alors qu’il était le champion du monde junior en titre sur route en 1980, LeMond n’a reçu aucune offre professionnelle, et ainsi au printemps 1980, il a rejoint l’équipe cycliste nationale américaine pour une campagne de course européenne de 6 semaines. Là, il a terminé troisième au classement général du Circuit des Ardennes avant de remporter la Course par étapes du Circuit de la Sarthe en 1980 en France, [19] [20]devenant ainsi le premier et le plus jeune coureur américain de toute nationalité “de l’histoire du sport à remporter un événement cycliste pro-am majeur [en Europe]”. [21] Cette victoire, et la couverture médiatique qui a suivi, ont rehaussé le profil de LeMond en Europe et il a été repéré lors de son prochain événement (la Course par étapes Ruban Granitier Breton ) par Cyrille Guimard , le directeur sportif de l’équipe Renault-Elf-Gitane . Guimard s’est dit impressionné par l’esprit de LeMond et lui a dit: “Tu as le feu pour être un grand champion”, avant de lui proposer un contrat professionnel pour 1981 avec Renault. [22] Après son retour aux États-Unis, LeMond a remporté le Nevada City Classic 1980, considérée comme l’une des courses cyclistes professionnelles les plus historiques et les plus difficiles des États-Unis. [23] [24] Bien qu’il ait finalement reçu plusieurs autres offres pour devenir professionnel en plus de celle de Guimard, LeMond ne les a pas considérées sérieusement et il a signé avec Renault à Paris le jour où le Tour de France 1980 s’est terminé. [25]

Carrière professionnelle

LeMond était un coureur amateur “exceptionnellement doué” [13] qui s’est rapidement imposé comme l’un des cyclistes les plus talentueux du circuit professionnel. [17] Le journaliste cycliste respecté John Wilcockson , qui a rapporté le Tour de France pendant plus de 40 ans, a décrit LeMond comme un coureur qui était fuoriclasse . [N 1]

1981-1983 : les premières années

La première victoire professionnelle de LeMond est survenue trois mois après ses débuts en 1981 lorsqu’il a remporté une étape du Tour de l’Oise français . Il a suivi avec une victoire dans la Coors Classic aux États-Unis, terminant devant Sergei Sukhoruchenkov , le champion olympique sur route de 1980. Le grand pas en avant en 1981 s’est produit lors de la Course par étapes du Dauphiné Libéré où LeMond s’est classé troisième. L’exploit est d’autant plus remarquable qu’il a couru la course en soutien du chef d’équipe Bernard Hinault . LeMond a raté le podium avec le vainqueur de la course Hinault, comme Pascal Simonavait terminé devant lui. Deux semaines plus tard, Simon s’est vu infliger une pénalité de 10 minutes lorsqu’il a été découvert qu’il s’était dopé. LeMond considérait la course comme un « tremplin majeur » dans sa carrière. Dit LeMond: “Cela m’a montré que j’avais le genre de capacité d’escalade dont vous avez besoin pour gagner les meilleures courses par étapes européennes.” [26] LeMond a remporté un total de cinq courses lors de sa saison recrue de 1981. [27]

LeMond s’est cassé la clavicule le 11 avril 1982, alors qu’il participait à la classique cycliste Liège-Bastogne-Liège . [28] La blessure a forcé LeMond à monter un programme réduit avant d’entrer dans les Championnats Mondiaux , qui étaient dans Goodwood , Angleterre cette année. Dans la compétition masculine de course sur route, LeMond s’est cassé pour la ligne mais a été devancé par l’Italien Giuseppe Saronni . [28] Après la course, le coéquipier américain de LeMond, Jacques Boyer , a accusé LeMond de l’avoir pourchassé dans les 800 derniers mètres. [28]Saronni était très fort à la fin de la course et a survolé Boyer et LeMond, gagnant par 5 secondes sur LeMond, avec 5 secondes supplémentaires pour Kelly. Boyer s’est classé dixième. [29] Le médaillé de bronze Sean Kelly , un favori pour gagner la course, était avec Saronni lorsqu’il a rattrapé LeMond avec environ 200 mètres à parcourir, mais il n’a pas pu tenir sa roue. Dit Kelly: “Je ne pense pas que Boyer s’estompait … Il a eu un assez bon écart. Personne ne voulait le poursuivre … Oui, LeMond a poursuivi Boyer. Boyer était le seul homme sur la route.” [28]

“Boyer a vraiment fait un bon tour. Il a fait un bon mouvement, mais un mouvement comme celui-là a environ cinq pour cent de chances de réussir … Il n’y a aucun moyen au monde que j’aurais pu aider Boyer dans les 400 derniers mètres. La seule chose que j’aurais pu faire était d’appuyer sur mes freins, de m’écraser devant le peloton et, espérons-le, de retenir Saronni. Je veux dire, quel genre de tactique est-ce ? À 400 mètres de l’arrivée, vous ne freinez tout simplement pas. , surtout aux championnats du monde.”

—Greg LeMond en réponse aux critiques qu’il a reçues pour sa performance dans la course sur route masculine aux Championnats du monde de 1982. [30]

LeMond était soutenu par son coéquipier George Mount , qui a observé: “Qu’est-ce que LeMond va faire? Jeter son vélo devant tout le monde parce que Boyer est un si bon copain pour tout le monde? … Non, il va commencer à sprinter parce que c’est moins de 200 mètres à parcourir et le sprint est déjà lancé depuis quelques centaines de mètres. LeMond a fait un bon mouvement et un bon sprint … Boyer n’allait pas gagner cette course. Le mieux qu’il aurait pu obtenir était la cinquième ou la sixième place .” [31]

LeMond ne s’est pas excusé. L’équipe américaine n’était pas aussi organisée que les équipes européennes et n’avait pas de course indépendante pour déterminer le champion national. Au lieu de cela, le meilleur finisseur aux Mondiaux était considéré comme le champion national. LeMond avait plaidé pour que l’équipe concoure comme les équipes européennes, mais la direction de l’équipe et Boyer ont voté contre lui. Ainsi, contrairement aux autres équipes du championnat du monde, les coureurs américains s’affrontaient. [32] [N 2] Agé de 21 ans, LeMond a été le premier professionnel américain à remporter une médaille aux Mondiaux depuis que Frank Kramer a décroché l’argent en 1912. [27] A déclaré LeMond : “Je cours pour Renault et je cours pour C’est une entreprise et c’est ma vie. Pour moi, cette deuxième place était presque aussi bonne que gagner, surtout à mon âge.

Deux semaines plus tard, le 20 septembre 1982, LeMond a remporté le Tour de l’Avenir montagneux de 12 jours et 837 milles (1347 km) avec un record de 10 minutes et 18 secondes. La victoire et l’avantage de temps que LeMond détenait à la fin ont stupéfié l’Europe et ont fourni une large confirmation que LeMond était en effet fuoriclasse . [27]

L’année suivante, 1983, LeMond a remporté le championnat du monde sur route, devenant ainsi le premier cycliste masculin américain à le faire. [35] ( Audrey McElmury a gagné en 1969 et Beth Heiden a gagné en 1980.) Le talent cycliste de LeMond – sa force globale, sa capacité d’escalade, sa capacité à faire un contre-la-montre rapide et sa capacité à récupérer rapidement – tout suggérait que LeMond serait une excellente perspective pour les Grands Tours les plus exigeants . [36]

1984-1986 : Grands Tours

Maillot de classement combiné de LeMond du Tour de France 1985

LeMond a couru son premier Tour de France en 1984 , terminant troisième en soutien du chef d’ équipe Laurent Fignon , et remportant le maillot blanc du classement des jeunes coureurs . L’année suivante, il a été amené à La Vie Claire pour soutenir le capitaine de l’équipe Bernard Hinault qui avait retrouvé sa forme et tentait de remporter son cinquième Tour. [37] L’homme d’affaires français et propriétaire d’équipe Bernard Tapie a signé LeMond avec un contrat de 1 million de dollars sur trois ans. [38]Dans la course, Hinault a mené les premières étapes de montagne, mais a subi une chute et est entré en difficulté. À ce stade, il était clair que LeMond était un coureur d’élite capable de remporter le Tour à part entière. [39] LeMond possédait un talent naturel pour monter les Grands Tours et s’est renforcé au cours d’une course de trois semaines. [40] Hinault blessé était vulnérable et ses concurrents le savaient. [41] L’étape 17 comprenait trois ascensions majeures dans les Pyrénées. Sur le deuxième, le Col du Tourmalet , LeMond a suivi Stephen Roche dans une attaque, mais n’a pas été autorisé à aider à creuser l’écart sur le terrain. [42]Les managers de son équipe La Vie Claire ont ordonné à LeMond, 24 ans, de ne pas rouler avec Roche, mais de s’asseoir sur sa roue, une tactique pour utiliser le pilote devant comme couverture pour la résistance au vent afin que le pilote suivant utilise moins d’énergie. [43] [N 3] Le rythme que Roche pouvait imposer par lui-même a finalement ralenti et d’autres coureurs sont venus rejoindre les deux hommes. Hinault a également récupéré, bien qu’il n’ait pas repris le groupe de tête. À la fin de l’étape, LeMond était frustré au point de pleurer. [40] Il a révélé plus tard que la direction de l’équipe et son propre entraîneur Paul Köchli l’avaient induit en erreur sur la distance parcourue par Hinault lors de l’étape de montagne cruciale de l’étape 17. [44]Hinault a remporté le Tour 1985, avec LeMond terminant deuxième, 1:42 derrière. LeMond avait monté en tant que lieutenant dévoué, et son soutien a permis à Hinault de remporter son cinquième Tour. [N 4] [40] En remboursement de son sacrifice, Hinault a promis d’aider LeMond à remporter le Tour l’année suivante. [40] [45]

Espérant terminer la saison sur une bonne note, LeMond a participé à la course sur route des Championnats du monde avec l’équipe la plus forte que les États-Unis aient jamais alignée. Les coureurs comprenaient Boyer et LeMond, ainsi qu’Andrew Hampsten , Ron Kiefel , Bob Roll et Eric Heiden et cette fois l’équipe américaine a été mise en place pour aider les trois coureurs les plus forts de LeMond, puis Hampsten et Kiefel. [46]Tout au long de la course, LeMond a répondu à des attaques répétées et a conduit de nombreux groupes de poursuite pour contenir des échappées dangereuses, mais au dernier tour de la course, il commençait à se fatiguer. Il faisait cependant partie du groupe qui allait gagner, et bien que Hampsten et Keifel aient survécu à la course jusqu’à présent, ils étaient malheureusement trop loin pour aider LeMond dans les dix derniers kilomètres. Dans le dernier kilomètre, le dernier coureur à lancer une attaque était l’ancien champion du Tour et de la Vuelta, Joop Zoetemelk . Étant âgé de 38 ans et ayant dépassé depuis longtemps son apogée, aucun des prétendants restants, y compris LeMond, Claudio Corti , Robert Millar , Moreno Argentin ou Stephen Rochea pris l’attaque au sérieux au départ. Zoetemelk a cependant creusé un écart important, qui a rapidement dépassé les cent mètres et s’est rapidement creusé. Il avait également deux coéquipiers restants à Johan Van der Velde et Gerard Veldscholten , l’aidant en roulant à l’avant mais pas réellement à la poursuite, ralentissant ainsi le groupe de poursuite. Le coureur italien Moreno a pris la chasse mais il n’avait plus rien pour combler l’écart et a en fait levé la main en l’air en faisant signe aux autres coureurs de s’avancer et de reprendre la poursuite. LeMond n’avait plus rien non plus pour chasser cette attaque finale, sentant que s’il le faisait, il n’aurait plus rien pour le sprint [46]et ne gagnerait aucune médaille du tout. Dans un bouleversement notable, Zoetemelk a battu les favoris à la ligne de trois secondes alors que LeMond a devancé l’Argentin pour remporter l’argent. [47] Il n’y a pas eu de controverse suite à cette médaille d’argent pour LeMond et immédiatement après la course, il est monté aux côtés du Néerlandais et l’a félicité en disant: “Belle balade Joop.”

Pour le Tour 1986 , LeMond était co-leader de l’équipe La Vie Claire aux côtés de Hinault. [45] [48] Le soutien de Hinault a semblé moins certain plus la course s’est approchée. [49] Une condition tacite était que son aide dépendrait de LeMond démontrant qu’il était clairement le meilleur cavalier. [N 5] Hinault était en superbe forme, et a eu la chance de remporter un sixième Tour sans précédent. Hinault a choisi de laisser le contre-la-montre individuel de l’étape 9 déterminer quel coureur recevrait le soutien total de l’équipe La Vie Claire. [N 6]Hinault a remporté le contre-la-montre de l’étape 9, terminant 44 secondes devant LeMond. LeMond a eu de la malchance pendant l’étape, ayant subi une crevaison nécessitant un changement de roue, et plus tard dans l’étape, un changement de vélo a été nécessaire lorsqu’il a cassé une roue. Il était frustré par le résultat et l’impact que cela aurait sur le fonctionnement de l’équipe pour le reste de la course. Dans l’étape 12, la première étape de montagne de la course dans les Pyrénées, Hinault a attaqué le groupe de tête et a construit une avance au général. À la fin de l’étape 12, Hinault avait une avance de cinq minutes sur LeMond et les autres meilleurs pilotes. [51] [52] Il a prétendu qu’il essayait d’attirer les rivaux de LeMond, mais aucune de ces attaques n’a été planifiée avec LeMond. [53] [N 7]Il était clairement disposé à rouler de manière agressive et à profiter des opportunités présentées. LeMond n’a jamais été mis en difficulté, sauf par son propre coéquipier. [55] Le jour suivant, Hinault s’est de nouveau détaché tôt mais a été rattrapé puis abandonné par LeMond lors de la montée finale de l’étape 13, permettant à LeMond de gagner quatre minutes et demie. Les trois étapes suivantes ont amené le Tour dans les Alpes. Lors de l’étape 17, LeMond et Urs Zimmermann ont laissé tomber Hinault du groupe de tête, et la fin de la journée a vu LeMond enfiler le maillot jaune de leader de la course, la première fois qu’il était porté par un coureur des États-Unis. [56]Le lendemain dans les Alpes, Hinault a de nouveau attaqué tôt dans la première ascension, mais il a été repoussé. Tentant une évasion dans la descente, il n’a pas pu se séparer de LeMond. Les chefs d’équipe de La Vie Claire étaient tous deux d’excellents descendeurs. Alors qu’ils gravissaient le col suivant, ils continuaient à s’éloigner du terrain et maintenaient l’écart alors qu’ils atteignaient la base de la montée finale, la fameuse Alpe d’Huez . Ils se sont frayé un chemin à travers la foule, gravissant les vingt et un lacets de l’Alpe d’Huez et atteignant ensemble le sommet. LeMond a mis un bras autour de Hinault et lui a donné un sourire et la victoire d’étape dans une démonstration d’unité, [57] mais les luttes intestines n’étaient pas terminées. Hinault a de nouveau attaqué lors de l’étape 19 et a dû être ramené par ses coéquipiers Andrew Hampsten etSteve Bauer . [58] [N 8] Commentant la situation de l’équipe avant le dernier contre-la-montre individuel de l’étape 20, LeMond a proposé ce qui suit avec un sourire ironique : “Il m’a attaqué depuis le début du Tour de France. Il ne m’a jamais aidé une seule fois. , et je ne me sens pas du tout en confiance avec lui.” [59]

LeMond (à gauche) dans le Coors Classic 1986

LeMond a dû garder un œil sur son coéquipier et rival tout au long de la course. Hinault a roulé de manière agressive et attaqué à plusieurs reprises, et la division créée dans l’équipe La Vie Claire était indubitable. [60] LeMond garderait le maillot jaune jusqu’à la fin de la course et remporterait son premier Tour, mais il se sentait trahi par Hinault et la direction de l’équipe La Vie Claire. [57] LeMond a déclaré plus tard que le Tour de 1986 était la course la plus difficile et la plus stressante de sa carrière. [61]

1987-1988: accident de tir et récupération

LeMond avait prévu de défendre son titre lors du Tour de France 1987 avec La Vie Claire, mais il n’a pas pu participer. Plus tôt cette année-là, alors qu’il participait à la course de mise au point printanière Tirreno – Adriatico , LeMond est tombé et s’est fracturé le poignet gauche. Il est retourné aux États-Unis pour se remettre de sa blessure. La semaine précédant son retour en Europe, il est allé chasser la dinde dans un ranch copropriété de son père à Lincoln, en Californie. LeMond était avec Rodney Barber et Patrick Blades, son oncle et son beau-frère. [62] [63] [64] Le trio s’était séparé lorsque Blades, qui a entendu un mouvement derrière lui, s’est retourné et a tiré à travers un buisson. [62]Le mouvement était venu de LeMond, qui a été touché au dos et au côté droit avec environ 60 plombs . [65] [66] Les blessures de LeMond mettaient sa vie en danger, mais un hélicoptère de police était déjà en vol près de la scène et a transporté LeMond sur un vol médical aérien de 15 minutes jusqu’au centre médical de l’Université de Californie-Davis. LeMond a été emmené pour une intervention chirurgicale d’urgence. Il avait subi un pneumothorax au poumon droit et des saignements abondants, ayant perdu environ 65 % de son volume sanguin. [67] Un médecin a informé LeMond plus tard qu’il avait été dans les 20 minutes suivant le saignement à mort. [68]L’opération lui a sauvé la vie, mais quatre mois plus tard, il a développé une occlusion intestinale due à des adhérences qui s’étaient formées après la fusillade. [69] Il a subi une autre intervention chirurgicale pour soulager l’obstruction et éliminer les adhérences. Craignant que son équipe ne le laisse tomber s’ils savaient que l’accident de tir nécessitait une deuxième intervention chirurgicale, LeMond a demandé aux chirurgiens de retirer son appendice en même temps. Il a ensuite informé son équipe qu’il s’était fait retirer son appendice, mais le reste de l’histoire est resté quelque peu vague. [70] Les événements ont effectivement mis fin à sa saison 1987 et, en octobre, il a annoncé qu’il reviendrait à une compétition sérieuse en février suivant, avec l’équipe néerlandaise PDM . [71]

Avec 35 plombs de fusil de chasse encore dans son corps, dont trois dans la muqueuse de son cœur et cinq autres incrustés dans son foie, LeMond a tenté de reprendre la course en 1988. [62] Son retour a été entravé par un surentraînement qui a entraîné une Tendinite chez son tibia droit nécessitant une intervention chirurgicale. Il a raté le Tour pour la deuxième année consécutive. Les tensions dans la relation entre LeMond et PDM se sont aggravées lorsque LeMond a découvert que le dopage se poursuivait au sein de l’équipe PDM. Le résultat a été que LeMond est passé de PDM, l’une des équipes les plus fortes du peloton, à ADR, une équipe basée en Belgique. L’équipe était co-parrainée par Coors Light pour les courses américaines. [72]L’accord a été conclu le soir du Nouvel An, quelques heures seulement avant que LeMond ne soit légalement obligé de rouler une autre saison pour l’équipe néerlandaise. [73] Rejoindre l’équipe belge ADR a permis à LeMond de continuer à concourir, mais avec des coéquipiers comme Johan Museeuw qui étaient mieux adaptés aux Classics qu’aux Grands Tours. [74]

1989 : Retour au niveau élite

LeMond en 1989 au Tour de Trump

Après avoir lutté lors de la course de début de saison Paris-Nice 1989 et n’ayant pas réussi à améliorer son état, LeMond a informé sa femme Kathy qu’il avait l’intention de se retirer du cyclisme professionnel après le Tour de France 1989 . [69] Il a eu quelques éclairs de forme avec 6e au général à Tirreno-Adriatico et dans le Critérium International de deux jours , partageant une évasion avec Fignon, Indurain, Mottet, Roche et Madiot et terminant 4e au général. Il a commencé le Giro d’Italia 1989en mai en préparation du Tour à suivre, mais a eu du mal dans les montagnes et n’était en lice pour aucun des maillots des leaders avant le dernier contre-la-montre individuel de 53 km (33 mi) à Florence. LeMond y a placé une surprenante deuxième place, plus d’une minute devant le vainqueur général Laurent Fignon. [N 9] Il a attribué une partie de son amélioration à un traitement anti-anémique qu’il a reçu deux fois pendant la course. [69] [74]

LeMond entame le dernier contre-la-montre du Tour de France 1989

En entrant dans le Tour de France 1989, LeMond n’était pas considéré comme un prétendant au classement général (GC). [76] [77] [N 10] Son propre espoir le plus optimiste était de terminer son dernier Tour dans le top 20. [69] Sans le poids des attentes et d’autres pressions d’être un favori du Tour, LeMond a surpris les observateurs avec une conduite solide dans le prologue de 7,8 km (4,8 mi) à Luxembourg , terminant quatrième sur 198 coureurs. [79] Encouragé par le résultat, LeMond a continué à bien rouler au cours des premières étapes plates, remportant le contre-la-montre individuel de l’étape 5 de 73 km (45 mi) et remportant le maillot jaune en tant que leader du classement général .pour la première fois en trois ans. [80] LeMond a semblé se mettre en meilleure condition pendant les étapes plates de la première semaine, et il était en pleine forme au moment où le Tour a atteint les montagnes. LeMond est resté en tête de la course dans les Pyrénées , mais a perdu la tête au profit de son ancien coéquipier et rival Laurent Fignon lors de l’ étape 10 à Superbagnères . [79] Cinq jours plus tard, LeMond a récupéré le jaune dans les Alpes , après le contre-la-montre en montagne de l’étape 15 de 39 km (24 mi) de Gap à Orcières-Merlette. La bataille en dents de scie a continué, et lorsque Fignon a attaqué sur les hautes pentes de l’Alpe d’Huez, LeMond n’a pas pu l’accompagner, replaçant le maillot jaune sur les épaules de Fignon. Fignon détenait un avantage de 50 secondes sur LeMond avant la 21e et dernière étape, un rare contre-la-montre individuel de 24,5 km (15,2 mi) de Versailles aux Champs-Élysées à Paris . [81]

Fignon avait déjà remporté le Tour à deux reprises, en 1983 et 1984, et était un contre-la-montre très compétent . Il semblait improbable que LeMond puisse prendre 50 secondes à Fignon sur le petit parcours. Cela obligerait LeMond à gagner deux secondes par kilomètre face à l’un des chrono-spécialistes les plus rapides au monde. [69] [76] [82] LeMond avait fait des essais en soufflerie pendant la saison morte et perfectionné sa position de conduite. [83] Il a couru le contre-la-montre avec une roue à disque arrière, un casque aérodynamique Giro réduit et les mêmes barres aérodynamiques à clipser Scottqui l’avait aidé à gagner le contre-la-montre de l’étape 5. Tenant sa position de contre-la-montre, LeMond a pu générer moins de traînée aérodynamique que Fignon, qui a utilisé une paire de roues à disque mais a choisi de ne pas porter de casque et n’a pas utilisé les barres aérodynamiques qui sont désormais monnaie courante dans les contre-la-montre. [83] Ordonnant à sa voiture de soutien de ne pas lui donner ses temps intermédiaires, [69] [76] LeMond a roulé à fond et a terminé à un rythme record pour battre Fignon de 8 secondes et remporter sa deuxième victoire sur le Tour de France. [84] [85] [69] Alors que LeMond embrassait sa femme et se réjouissait sur les Champs-Élysées, Fignon s’est effondré sur le tarmac, puis s’est assis sous le choc et a pleuré. [69]

La marge finale de victoire de huit secondes était la plus proche de l’histoire du Tour. [86] [87] La ​​vitesse moyenne de 54,545 km/h (33,893 mph) de LeMond pour le contre-la-montre de l’étape 21 était, à ce moment-là, la plus rapide de l’histoire du Tour. Depuis, seuls les prologues de 1994 et 2015 et les performances contre la montre de David Zabriskie en 2005 ont été plus rapides. [88] [89] [N 11] La presse a immédiatement qualifié le triomphe de retour de LeMond de “la victoire la plus étonnante de l’histoire du Tour de France”, [91] et tandis que LeMond a admis qu’il se sentait presque “trop ​​beau pour être vrai”, il l’a personnellement qualifié de “beaucoup plus satisfaisant” que sa première victoire au classement général du Tour en 1986. [92]

Le retour de LeMond au sommet du cyclisme a été confirmé le 27 août, lorsqu’il a remporté la course sur route des Championnats du monde de 259 km (161 mi) à Chambéry , en France . [93] [94] En fin de course à moins de 10 km de l’arrivée, le groupe de tête, absent depuis le tout début de la course, composé de trois très bons coureurs en Steven Rooks , Thierry Claveyrolat et la star soviétique Dimitri Konyshev essayaient de tenir le coup pour se battre entre eux pour la victoire lorsque Laurent Fignons’est détaché du groupe de poursuivants dans le but de chasser les leaders et de remporter la victoire en solo. Lors de la dernière montée de la course, LeMond a attaqué à la poursuite de Fignon seul. Peu de temps après, il avait rattrapé le Français et peu de temps après, le duo pouvait voir le groupe de tête devant eux et ils réduisaient rapidement l’écart. LeMond a brièvement laissé tomber Fignon et a rattrapé le groupe de tête par lui-même. Immédiatement après avoir rattrapé Rooks, Claveyrolat et Konyshev, il s’est déplacé vers l’avant et a donné le ton alors que deux autres coureurs du Canadien Steve Bauer et de l’Irlandais Sean Kelly tentaient de combler l’écart avec LeMond et le groupe de tête. Bauer a fini par avoir une crevaison mettant essentiellement fin à ses espoirs d’une finition élevée tandis que Sean Kellya pu se frayer un chemin vers le groupe de tête, ce qui était une mauvaise nouvelle pour LeMond et les autres car Kelly était l’un des meilleurs sprinteurs au monde. Fignon a également pu rejoindre le groupe de tête et alors que la course approchait de l’arrivée, Fignon a attaqué à de nombreuses reprises en essayant de laisser tomber les coureurs restants. Rooks a également lancé une attaque pour aller chercher la victoire en solo mais a été rattrapé par LeMond, Fignon et les autres. À l’intérieur du dernier kilomètre, Fignon a continué d’attaquer en essayant de se libérer, mais n’a tout simplement pas pu forcer l’ouverture d’un écart et a commencé à reculer alors que le sprint se matérialisait finalement en terminant à la 6e place. [95] LeMond, Konyshev et Kelly étaient les coureurs les plus forts en ce qui concerne le sprint final pour la victoire et ils ont terminé dans cet ordre. [96]Après la course, LeMond a déclaré qu’il ne se sentait pas bien et a même envisagé d’abandonner la course. Avec deux tours à faire, il a commencé à se sentir plus fort et a déclaré: “Je courais pour la médaille d’or. Je voulais ce championnat du monde. Et avec un kilomètre à faire, je savais que je pouvais l’obtenir.” [97] LeMond n’était que la cinquième personne de l’histoire à remporter à la fois le Tour de France et le Championnat du monde la même année. [98] En décembre, le magazine Sports Illustrated a nommé LeMond ” Sportif de l’année ” en 1989, la première fois qu’un cycliste recevait cet honneur. [99] [100] [101]

1990 : Une troisième victoire en tournée

LeMond en tête du Tour de France 1990

LeMond a transformé le succès de sa saison 1989 en le contrat le plus riche de l’histoire du sport, signant un contrat de 5,5 millions de dollars sur trois ans avec Z-Tomasso de France, la première fois qu’un cycliste signait un contrat de plusieurs millions de dollars. [102] [99] Il est entré dans le Tour de France 1990 en tant que champion en titre et favori d’avant la course après avoir quitté l’ADR pour rejoindre l’équipe française beaucoup plus forte. Chez “Z”, ses coéquipiers comprenaient Robert Millar , Eric Boyer et Ronan Pensec , qui avaient déjà tous terminé dans le top six du Tour de France. [103]Cette liste unifiée de coureurs forts semblait capable de soutenir LeMond dans les montagnes et de contrôler la course sur les plats. [104]

Le plan tactique de l’équipe a été bouleversé le premier jour, lorsqu’une échappée qui comprenait le coéquipier de LeMond Ronan Pensec, mais pas de grands favoris, est arrivée dix minutes devant le peloton. [105] LeMond a été empêché de contester la tête jusqu’à ce que le maillot jaune quitte les épaules de son coéquipier. Étonnamment, Pensec a tenu la tête lors des premières étapes de haute montagne, y compris l’ Alpe d’Huez , mais il l’a perdue peu de temps après au profit du relatif inconnu Claudio Chiappucci .

LeMond s’est rapproché de Chiappucci et à l’étape 16, il a apposé son autorité sur la course lors de la montée finale de Luz Ardiden . À la fin de cette étape, après que toutes les échappées eurent été rattrapées, il lança une attaque dévastatrice à laquelle personne ne put répondre. Miguel Indurainétait le seul pilote capable de monter sur la roue de LeMond, mais c’était LeMond qui dictait le rythme tout au long de la montée alors que Chiappucci, Delgado et tous les autres favoris prenaient de plus en plus de retard. Alors qu’Induráin est resté avec LeMond, il n’était pas une menace pour la victoire, mais sa performance a averti le monde du cyclisme qu’il remporterait les cinq prochains Tours. Vers la fin de l’étape, LeMond s’est assis et l’Espagnol a remporté la victoire d’étape, mais la dévastation des concurrents de LeMond était presque complète car il n’y avait plus que +0:05 entre LeMond et le maillot jaune.

Il a finalement dépassé Chiappucci lors du dernier contre-la-montre individuel de l’étape 20, où il a terminé avec plus de deux minutes d’avance sur l’Italien méconnu. LeMond avait enfin le maillot jaune, le portant le lendemain alors que le Tour se rendait à Paris. [106] LeMond avait la particularité de gagner le Tour 1990 sans prendre l’une des étapes individuelles. Il reste le dernier coureur à remporter le Tour tout en portant le maillot de champion du monde . Au cours du Tour 1990, la force perçue de l’équipe Z a été confirmée, car ils ont mené le classement par équipe pendant la majeure partie de la course, ajoutant le titre par équipe au maillot jaune de LeMond. [104] La victoire du Tour de LeMond en 1990 a fait de lui l’un des cinq cyclistes à remporter trois Tours ou plus. [107]En 2021, un total de sept cyclistes ont gagné trois fois ou plus.

En septembre, LeMond a tenté de défendre son titre aux Championnats du Monde Route UCI de 1990 , mais a terminé quatrième, à huit secondes du vainqueur, son ancien coéquipier Rudy Dhaenens de Belgique. [108]

1991-1994 : Changement dans le peloton et abandon

LeMond se sentait confiant avant le Tour de France 1991 . Il était le champion en titre, s’est bien entraîné et avait une équipe solide pour le soutenir. LeMond était parmi les leaders du contre-la-montre individuel de l’étape 8 et il a terminé deuxième derrière l’Espagnol Miguel Indurain . LeMond a estimé qu’il roulait extrêmement bien, et bien que son effort TT l’ait propulsé dans le maillot jaune en tant que leader du classement général , perdre huit secondes contre Indurain a ébranlé sa confiance. [3] Il a tenu le maillot jaune pendant les quatre jours suivants jusqu’à l’étape 12, une étape de montagne difficile de 192 km (119 mi). LeMond a eu du mal dans la première montée et il a craqué sur le Col du Tourmalet, perdant beaucoup de temps face à Claudio Chiappucci et au futur vainqueur Indurain. Il a continué à courir, mais n’a pas été en mesure de se battre sérieusement pour la tête par la suite, terminant le Tour 1991 septième au général. [109]

En 1992, LeMond remporte le Tour DuPont , qui sera la dernière grande victoire de sa carrière. Il aurait également un bon top 10 à Paris-Roubaix en début de saison. Il n’a jamais remporté aucune des courses cyclistes “Monument” mais il a eu plusieurs hautes places dans quatre d’entre elles sur cinq tout au long de sa carrière dont 4e à Paris-Roubaix, 3e à Liège-Bastogne-Liège et 2e à Milan San Remo ainsi que le Tour de Lombardie .

Lors du Tour de France 1992 , il a commencé fort et a terminé quatrième d’une échappée de l’étape 6 qui l’a placé cinquième au général et il a maintenu sa cinquième place jusqu’aux étapes de montagne où il a perdu la forme de manière désastreuse et a perdu plus de 45 minutes sur l’étape de Sestrières avant quittant la course le lendemain – lorsque son compatriote et ancien domestique Andrew Hampsten a gagné au sommet de l’Alpe d’Huez. [110] [111] Alors que LeMond affirmait qu’une grave blessure à la selle l’avait poussé à abandonner, il avait déclaré plus tôt: “Mon escalade n’est pas comme d’habitude. J’ai beaucoup mieux grimpé lors des derniers Tours. Cette année, je ne me sens tout simplement pas mon moi habituel.” [112]

Les anciens champions du Tour Greg LeMond (quatrième à partir de la gauche) et Laurent Fignon (au centre) montent avec le ” autobus ” à Sestrières sur l’étape 13 du Giro d’Italia 1991

LeMond a suivi un entraînement intensif d’endurance sur la route l’hiver suivant, mais ses performances au printemps suivant ne se sont pas améliorées. LeMond a dû abandonner le Giro d’Italia 1993 deux jours avant la dernière étape après que des courses difficiles l’ont laissé 125e sur GCC et troisième avant-dernier dans le contre-la-montre final. Il était trop épuisé pour participer au Tour de France 1993 . [113] Après la saison 1993, LeMond a embauché le célèbre physiologiste néerlandais Adrie van Diemen pour le conseiller sur une nouvelle technique pour surveiller l’entraînement et mesurer les performances. La formation basée sur la puissance (SRM) utiliserait le watt comme guide pour la puissance de sortie. [114] En novembre 1993, LeMond confie à Samuel Abtcette puissance de sortie en watts deviendrait la mesure clé. [113] [N 12] Le watt est largement reconnu comme la meilleure mesure de la performance d’entraînement d’un cycliste. [115]

L’année suivante, LeMond a commencé le Tour de France 1994 mais s’est rendu compte qu’il était incapable de courir efficacement. Il a dû abandonner après la première semaine avant que la course n’atteigne les difficiles étapes de montagne. En décembre, il annonce sa retraite. À l’époque, les raisons des difficultés croissantes de LeMond n’étaient pas entièrement connues. Perdu, il a émis l’hypothèse qu’une maladie connue sous le nom de myopathie mitochondriale pourrait être responsable de la difficulté qu’il avait à se comporter contre les coureurs actuels. [116] [N 13] En 2007, cependant, LeMond a émis l’hypothèse qu’il n’aurait peut-être pas eu la condition après tout, et a suggéré que la toxicité du plombdes plombs de fusil de chasse encore incrustés dans son corps pourraient avoir été responsables, dont les effets ont été augmentés par un entraînement intensif . [118] [119]

LeMond a reconnu depuis 2010 que la prévalence croissante du dopage dans le cyclisme a contribué à son manque de compétitivité. Dit LeMond: “Quelque chose avait changé dans le cyclisme. Les vitesses étaient plus rapides et les coureurs que j’avais facilement surpassés me laissaient maintenant tomber. À l’époque, l’équipe dans laquelle j’étais, l’équipe Z, devenait de plus en plus exigeante, de plus en plus concernée …” [111] Il a déclaré qu’on lui avait dit en 1994 qu’il aurait besoin de se droguer au sang pour gagner à nouveau. [120] Il a franchement avoué à Abt en 1999 : “Je pense que j’ai eu trois mois qui se sont bien passés pour moi après l’accident de chasse”, trois mois au cours desquels il a remporté les deux Tours et un championnat du monde de course sur route. “Le reste n’était que pure souffrance, lutte, fatigue, toujours fatigué.”[121]

Dans une large interview avec le romancier américain Bryan Malessa en 1998, on a demandé à LeMond si sa carrière n’avait pas été interrompue par l’accident de chasse, comment pensait-il qu’il se comparerait à cinq fois vainqueurs du Tour tels que Bernard Hinault et Miguel Indurain. LeMond a répondu: “Bien sûr, vous ne pouvez pas réécrire l’histoire de la course, mais je suis convaincu que j’aurais remporté cinq Tours.” [44] [N 14]

Deux ans après sa retraite, LeMond a été intronisé au United States Bicycling Hall of Fame lors d’une cérémonie au Rodale Park à Trexlertown, en Pennsylvanie . L’événement a eu lieu le 8 juin 1996, lors des essais de l’équipe olympique américaine de cyclisme. [122] [123]

En juillet 2014, ESPN a annoncé la première d’un nouveau film 30 pour 30 intitulé Slaying the Badger . Le film est centré sur LeMond et son ancien coéquipier Hinault lors du Tour de France 1986. Il est basé sur le livre du même nom de Richard Moore et a été créé le 22 juillet 2014 sur ESPN. [124]

Intérêts commerciaux

LeMond sur un vélo en fibre de carbone lors du Tour de France 1991

LeMond a été un pionnier dans l’utilisation de cadres de vélo en fibre de carbone dans le cyclisme sur route professionnel européen, et sa victoire au Tour de France en 1986 devant Bernard Hinault était la première pour un vélo à cadre en carbone. [125] Ironiquement, étant donné la rivalité qui existait à l’époque entre l’Américain et son coéquipier français, LeMond a monté un prototype “Bernard Hinault” Signature Model Look cette année-là. [126] LeMond a également remporté le Tour de France 1989, le Championnat du monde 1989 et son dernier Tour de France en 1990 sur des cadres en fibre de carbone. [127] Ces cadres de vélo comportaient la marque “Greg LeMond”.

Cycles LeMond

En 1990, LeMond a fondé LeMond Bicycles pour développer des machines pour lui-même qui seraient également commercialisées et vendues au public. L’année suivante, à la recherche d’un équipement de pointe pour l’équipe Z au Tour de France 1991, LeMond a conclu un accord de licence exclusif entre sa société et Carbonframes, Inc. , pour accéder à la technologie avancée des composites de cette dernière. [128] Tout en utilisant les vélos pour le Tour 1991, il entretenait son vélo en carbone dans sa chambre d’hôtel, faisant craindre à ses mécaniciens qu’il ait été volé. [129] Alors que LeMond a brièvement mené le classement général du Tour 1991, sur son vélo “Greg LeMond” produit par Carbonframes, la société a finalement faibli, ce que LeMond a imputé à la “sous-capitalisation” et à la mauvaise gestion de son père.[130] Carbonframes et LeMond Cycles “se sont séparés aimablement deux ans plus tard”. [131] En 1995, alors que sa société aurait été au bord de la faillite, LeMond a conclu un accord de licence avec Trek Bicycle Corporation , selon lequel la société basée au Wisconsin fabriquerait et distribuerait des vélos conçus avec LeMond qui seraient vendus sous le nom de “LeMond Bicycles”. marque. [132] LeMond prétendra plus tard qu’entrer en affaires avec Trek “détruit” sa relation avec son père. [130]Le partenariat lucratif, qui a généré des revenus pour Trek de plus de 100 000 000 $ US, a été renouvelé plusieurs fois au cours de 13 ans, mais il s’est finalement soldé par de l’acrimonie après que la relation de LeMond avec Trek se soit détériorée à cause de son ardent plaidoyer antidopage. [133]

LeMond s’est retrouvé en désaccord avec Trek en juillet 2001 après avoir exprimé publiquement son inquiétude concernant la relation entre le médecin antidopage italien Michele Ferrari et l’athlète vedette de Trek, Lance Armstrong . [134] [135] [136] [137] [138] Le président de Trek, John Burke, a fait pression sur LeMond pour qu’il s’excuse, affirmant que “les commentaires publics de Greg ont nui à la marque LeMond et à la marque Trek.” [132] [139] Burke aurait justifié sa demande d’excuses en indiquant que, “En tant que partenaire contractuel, il [LeMond] ne pouvait critiquer le dopage que de manière générale – ne pas pointer du doigt des athlètes spécifiques, en particulier un qui se trouve être le partenaire de l’entreprise. principale vache à lait.” [133]Armstrong aurait déclaré en privé qu’il pouvait “le faire taire” en contactant Trek, comme le montrent les affidavits de Frankie et Betsy Andreu publiés dans le rapport de dopage de l’ USADA de 2012 . [140] [141] LeMond a publié des excuses pour son commentaire. [142]

Dans une interview en 2007, LeMond a accusé Armstrong d’avoir tenté de saboter sa relation avec les vélos Trek. [130] En mars 2008, LeMond Cycling Inc a poursuivi Trek pour ne pas avoir correctement promu et distribué la marque LeMond, et pour avoir tenté de “faire taire” les commentaires publics de LeMond sur le dopage, attribuant cela à l’influence d’Armstrong sur Trek. [143] Sa plainte comprenait des statistiques détaillant la lenteur des ventes sur certains marchés, y compris le fait qu’entre septembre 2001 et juin 2007, Trek n’a vendu que 10 393 $ de vélos LeMond en France, un pays dans lequel LeMond était à la fois célèbre et populaire. [133]Trek a répondu en avril 2008, annonçant qu’il supprimait LeMond Bicycles de sa gamme de produits et qu’il intenterait une action en justice pour rompre l’accord de licence. [144] [133]

LeMond (à gauche) au salon Interbike 2010

Comme promis, Trek a intenté une contre-poursuite et a cessé de produire des vélos sous la marque LeMond. [132] Après près de deux ans de litige, LeMond est parvenu à un règlement amiable confidentiel avec Trek en février 2010. [145] Le règlement a permis de rejeter l’affaire avec préjudice, ce qui signifie qu'”aucune des parties ne peut produire les mêmes réclamations”. l’un contre l’autre dans un futur procès.” [145] Bien que les termes du règlement n’aient pas été divulgués, LeMond aurait obtenu le contrôle total du nom LeMond Bicycles, tandis que Trek a fait un don de 200 000 USD à l’association caritative 1in6, dont LeMond était membre fondateur du conseil d’administration. [146] [147]

LeMond Fitness/Révolution

En 2002, LeMond, Bernie Boglioli et d’autres ont fondé LeMond Fitness, Inc. “pour aider les individus à atteindre leurs objectifs de forme physique et de performance et à s’entraîner plus efficacement”. [148] L’activité principale de la société est le développement et la fabrication de vélos d’entraînement et de vélos d’exercice d’intérieur pour les consommateurs aux États-Unis et dans le monde. [149] LeMond est président du conseil d’administration. [150] En 2012, Hoist Fitness a négocié pour acheter une participation dans l’entreprise et a annoncé son intention de déplacer son siège social dans les bureaux de Hoist à San Diego, en Californie. Fin 2012, LeMond a acheté le LeMond Revolution à Hoist, relançant avec une nouvelle équipe de direction à Minneapolis. Plus tard, il a également formé LeMond LLC pour introduire une suite de marques. Le cyclisme professionnelL’équipe Garmin-Sharp a renouvelé son parrainage avec LeMond pour utiliser ses entraîneurs Revolution pendant encore trois saisons. L’équipe a remporté plusieurs étapes du Tour de France, ainsi que le classement général du Giro d’Italia 2012. [151]

Partenariat avec le temps

Lors du salon Interbike en septembre 2013, LeMond a annoncé qu’il revenait dans le secteur de la fabrication et de la vente de vélos en s’associant à la société française Time . La nouvelle ligne a commencé par une série de vélos commémoratifs, suivis de modèles de route, de cyclocross et de route de gravier. LeMond a acheté Time Sport USA, le distributeur américain de la société. A déclaré LeMond: “Je suis vraiment ravi d’être de retour dans l’industrie du vélo.” [152]

Immobilier

En 2002, LeMond a rejoint ses beaux-parents David et Sacia Morris, son ami Michael Snow et le gestionnaire de fonds JP Morgan & Co. Jorge Jasson pour investir dans l’exclusif Yellowstone Club , un Big Sky, Montana, communauté privée de ski et de golf fondée par le baron du bois Tim Blixseth et sa femme Edra. [4] Chacun des cinq partenaires a payé à Blixseth 750 000 $ pour un pour cent des actions dans le complexe exclusif. LeMond a également acheté plusieurs terrains à bâtir et entretenu une propriété dans le complexe. Quatre ans plus tard, LeMond et ses partenaires ont poursuivi Blixseth en 2006 à la suite de rapports d’un Credit Suisseprêt à la station de 375 millions de dollars dont Blixseth aurait pris 209 millions de dollars dans le cadre d’un paiement partiel contesté pour sa participation. Le prêt du Credit Suisse était basé sur une évaluation Cushman & Wakefield de 1,16 milliard de dollars de la station, pour laquelle LeMond et ses partenaires cherchaient chacun 11,6 millions de dollars pour leurs parts de 1%. [153] En 2007, LeMond a réglé son procès avec les Blixseth pour 39 millions de dollars. [154] Cependant, lui et ses partenaires sont restés créanciers car les Blixseth ont manqué à un paiement de 20 millions de dollars (après avoir déjà payé 18 millions de dollars au groupe). [155] En 2009, les Blixseth ont divorcé et le Club a fait faillite. [156]

Restaurants

LeMond est devenu restaurateur en août 1990 lorsque, en partenariat avec sa femme et ses parents, il a ouvert le Tour de France de Scott Kee sur France Avenue dans la banlieue de Minneapolis à Edina, Minnesota . [157] [158] LeMond a décrit le restaurant, qui a été appelé pour son chef (le beau-frère de LeMond), comme “un rêve de cinq ans devenu réalité.” Expliquant l’origine du concept, LeMond a déclaré: “Kathy et moi avons mangé dans les meilleurs établissements de France, d’Italie et de Belgique. Nos favoris ont toujours été les petits restaurants familiaux.” [159] LeMond s’est également associé à plusieurs boulangeries de bagels de Bruegger – franchises de café . [122] [123]

Composites LeMond

LeMond a fondé LeMond Composites en 2016 pour fabriquer des composites en fibre de carbone à haut volume et à faible coût dans le cadre d’un accord de licence avec le laboratoire national d’Oak Ridge et d’un accord de licence exclusif de 20 ans avec l’Université Deakin . [160] [161] [162] En 2017, LeMond et sa famille ont déménagé du Minnesota à Oak Ridge, Tennessee , pour se rapprocher de l’usine de fabrication de LeMond Composites de 125 millions de dollars. [163]

Le 16 octobre 2017, la politicienne australienne Sarah Henderson a annoncé que LeMond Composites recevrait 2,5 millions de dollars australiens (1,79 million de dollars américains) de financement du gouvernement fédéral australien pour établir une usine de fabrication de fibres de carbone à Geelong , en Australie. [164]

Diffusion

En 2014, LeMond a rejoint Eurosport en tant qu’expert pour la couverture cycliste de la chaîne, fournissant des analyses à Paris – Roubaix, au Giro d’Italia et au Tour de France, et animant son propre programme mensuel LeMond on Cycling . [165] Il a continué à travailler pour la chaîne jusqu’en 2017. [166]

Position antidopage et controverses

LeMond s’adresse à la conférence Play the Game 2009

LeMond est un opposant de longue date à la consommation de drogues améliorant la performance . Il s’est prononcé pour la première fois contre le dopage dans le cyclisme après avoir remporté le Tour de France 1989. [167] Il a constamment remis en question la relation entre les coureurs et les médecins du sport contraires à l’éthique [168] et a souligné que les produits dopants victimisent en fin de compte les cyclistes professionnels qui les utilisent. [169]Dit LeMond: “Quand je parle de dopage, les gens pourraient le traduire et penser que c’était à propos des coureurs. En fait, j’ai l’impression d’être un défenseur des coureurs. Je les considère comme étant traités comme des rats de laboratoire qui sont des véhicules d’essai pour le médecins. Les médecins, la direction, les officiels, ce sont eux qui ont corrompu les coureurs. Les coureurs sont les seuls à en payer le prix. [169]

LeMond a reçu d’intenses critiques en 2001 lorsqu’il a publiquement critiqué la relation de Lance Armstrong avec le Dr Michele Ferrari. [170] [171] [172] Ferrari est un médecin italien et un entraîneur sportif qui a admis pratiquer le dopage sanguin et a préconisé l’utilisation contrôlée de la substance interdite érythropoïétine par les athlètes. [135] [136] [137] [138] En apprenant l’association d’Armstrong avec Ferrari, LeMond a déclaré :

“Quand Lance a remporté le prologue du Tour 1999, j’étais au bord des larmes, mais quand j’ai entendu qu’il travaillait avec Michele Ferrari, j’ai été dévasté. À la lumière de la relation de Lance avec Ferrari, je ne veux tout simplement pas commenter le tournoi de cette année. Tour. Ce ne sont pas des raisins aigres. Je suis déçu de Lance, c’est tout. [134]

Les commentaires de LeMond l’ont placé au centre d’une controverse antidopage. [173] Environ un mois plus tard, suite à la pression tant d’Armstrong que de Trek, [132] [139] [133] [140] [141] LeMond a publié des excuses pour son commentaire; il a appelé Armstrong “un grand champion” et a ajouté: “Je ne crois en aucune façon qu’il ait jamais utilisé de substances améliorant la performance. Je crois que ses performances sont le résultat du même travail acharné, du même dévouement et de la même concentration qui étaient le mien il y a 10 ans.” [142]

En 2004, LeMond a de nouveau pris la parole. Dans la foulée des victoires successives du Tour de France par Armstrong, LeMond a déclaré: “Si Armstrong est propre, c’est le plus grand retour. Et s’il ne l’est pas, alors c’est la plus grande fraude.” Il a rendu public les retombées de sa déclaration de 2001, alléguant qu’Armstrong avait menacé de le diffamer et avait également menacé ses intérêts commerciaux :

“[Armstrong] a essentiellement dit” Je pourrais trouver 10 personnes qui diront que vous avez pris de l’EPO “… La semaine suivante, j’ai eu plusieurs personnes qui étaient sur Lance … Le camp de Lance, disant essentiellement” Tu ferais mieux de te taire “, et J’ai été silencieux pendant trois ans. J’ai une entreprise… J’ai des vélos qui se vendent… et on m’a dit que mes ventes n’iraient peut-être pas très bien si… juste la publicité, la publicité négative.” [174]

Le même mois, LeMond a déclaré au journal français Le Monde qu’Armstrong était “prêt à tout pour garder son secret. Je ne sais pas comment il peut continuer à convaincre tout le monde de son innocence”. [175] Lors d’une conférence de presse qu’Armstrong a donnée en septembre 2008 pour annoncer son retour au cyclisme, LeMond l’a publiquement défié avec des questions sur le dopage. Armstrong est apparu en colère et a interrompu LeMond, lui disant qu’il était temps de passer à autre chose. [176] En août 2012, l’USADA a annoncé qu’Armstrong avait été banni à vie de la compétition cycliste en raison de son implication dans un programme de dopage massif. [177] De plus, l’USADA a dépouillé Armstrong de ses sept titres du Tour de France. [178]

LeMond a également affronté son compatriote du Tour Floyd Landis concernant la question du dopage. [179] [180] [181] Le 17 mai 2007, LeMond a témoigné à une audience de l’ USADA convoquée pour peser les preuves du dopage par Landis pendant le Tour de France 2006 . Sous serment, LeMond a décrit une conversation téléphonique qu’il a eue avec Landis le 6 août 2006, ainsi qu’une autre avec le directeur commercial de Landis, Will Geoghegan, le 16 mai 2007, la veille de la comparution de LeMond pour témoigner. Les principaux points du témoignage étaient les suivants :

  • Lors de la conversation du 6 août, LeMond a déclaré avoir dit à Landis que “si vous le faisiez (admettez avoir utilisé des substances interdites), vous pourriez à vous seul changer le sport. Vous pourriez être celui qui sauvera le sport.” LeMond a déclaré que Landis avait répondu en disant “À quoi cela servirait-il? Si je le faisais, cela détruirait beaucoup de mes amis et blesserait beaucoup de gens.” [182]
  • Dans leur conversation, LeMond avait révélé à Landis ses antécédents d’ abus sexuels dans l’enfance et avait déclaré que le secret l’avait presque détruit. LeMond a déclaré qu’il avait averti Landis. “(Mentir sur le dopage) reviendra vous hanter quand vous aurez 40 ou 50 ans. Si vous avez une boussole morale et une éthique, cela vous détruira.” [182]
  • Will Geoghegan a tenté d’arrêter le témoignage de LeMond en appelant LeMond sur son téléphone portable. LeMond a rapporté que Geoghegan a affirmé qu’il était “son oncle” et a laissé entendre qu’il comparaîtrait à l’audience et exposerait le fait que LeMond était un survivant d’abus sexuels sur des enfants. [183] ​​Le BlackBerry de LeMond , avec le numéro de téléphone de Geoghegan saisi dans le journal des appels, a été déposé en preuve. [182]

En 2007, Landis a été reconnu coupable de dopage et a été interdit de cyclisme pendant deux ans. [184] En 2010, il a admis avoir été impliqué dans le dopage. [185] Toujours en 2010, Landis a présenté ses excuses à LeMond pour les événements de 2007. [186] [187]

Le 23 juillet 2009, LeMond a écrit un article d’opinion [188] dans le journal français Le Monde où il a remis en cause la validité de l’ascension d’ Alberto Contador jusqu’à Verbier dans le Tour de France 2009 . Dans l’article, LeMond a souligné que le VO2 max calculé par Contador de 99,5 mL/(kg·min) n’avait jamais été atteint par aucun athlète. [189] [190] Dit LeMond: “Le fardeau incombe alors à Alberto Contador de prouver qu’il est physiquement capable d’accomplir cet exploit sans l’utilisation de produits améliorant la performance.” [191] Contador a été testé positif au clenbutérol après avoir remporté le Tour 2010et a ensuite été déchu de son titre et suspendu du cyclisme pendant deux ans. [192]

LeMond a critiqué l’ UCI et son ancien président, Pat McQuaid . [193] En décembre 2012, LeMond a affirmé qu’un changement devait être apporté à la direction de l’UCI et a déclaré que s’il était appelé, il serait prêt à prendre lui-même le poste si nécessaire pour sortir le cyclisme du bourbier du dopage. A déclaré LeMond : « C’est maintenant ou jamais d’agir. Après le tremblement de terre provoqué par l’affaire Armstrong, une autre chance ne se présentera pas. Je suis prêt à investir pour rendre cette institution plus démocratique, transparente et rechercher le meilleur candidat à plus long terme. ” [194] McQuaid a rejeté l’appel de LeMond pour un nouveau leadership et a rejeté LeMond. [195]Finalement, McQuaid a été battu dans sa candidature pour un troisième mandat par le président de British Cycling Brian Cookson lors du Congrès de l’UCI de septembre 2013 à Florence, en Italie. [196] Lemond avait soutenu Cookson dans la bataille présidentielle de l’UCI. [197]

Greg LeMond au Carrefour de l’Arbre, près de Roubaix, avril 2015

Vie privée

LeMond est marié à Kathy ( née Morris) et ensemble, ils ont trois enfants : les fils Geoffrey et Scott, et la fille Simone. [198] [199] LeMond et sa femme ont vécu à Medina, Minnesota , de 1990 à 2017, puis ont déménagé à Oak Ridge, Tennessee . [163] Depuis sa retraite, LeMond est devenu de plus en plus impliqué dans des efforts philanthropiques liés à des causes qui l’ont affecté personnellement (y compris le TDAH et les abus sexuels). [139]

LeMond est un passionné de plein air passionné et un pêcheur à la mouche , [139] [200] et en 1991 – alors qu’il courait encore à plein temps – il a réalisé le record du monde de pêche à la mouche d’un achigan à petite bouche de quatre livres sur un moulinet avec un quatre- pointe de livre . Le record a été certifié par le National Freshwater Fishing Hall of Fame à Hayward, Wisconsin . La prise a dépassé le record alors précédent de trois livres, six onces faites sur la même taille de tippet en 1986 . avoir.” [201]

Après avoir pris sa retraite du cyclisme professionnel, LeMond a participé à la course automobile de la série Formula Ford 2000 . [44] [202] Il est également un conférencier motivateur . LeMond a raconté un documentaire primé pour Adventures for the Cure en 2008.

Le 16 juillet 2007, LeMond a participé à la cyclosportive L’Étape du Tour avec son fils et a trouvé que c’était un moment déterminant dans sa vie d’après-compétition. “J’ai passé le meilleur moment de ma vie”, a-t-il déclaré, bien qu’il ait obtenu la “650e place” et qu’il soit “impressionné d’avoir même terminé”. LeMond a poursuivi: “J’ai décidé ce jour-là que personne ne m’empêcherait de faire du vélo, ni Trek, ni Armstrong, ni Verbruggen , ni personne.” [169] À l’époque, LeMond faisait allusion à une série de différends publics et privés liés à son plaidoyer antidopage qui l’empêchaient de profiter du cyclisme. L’apparition de LeMond en tant que témoin de l’USADA dans l’ affaire de dopage de Floyd Landis a été particulièrement significative . [203]À cette époque, le directeur commercial de Landis a menacé d’exposer le fait que LeMond était un survivant d’abus sexuels sur des enfants. [204]

“Je voulais être vu comme une bonne personne et je n’ai jamais voulu décevoir les gens, mais j’ai eu du mal à gérer la célébrité ou l’adulation. Je ne me sentais pas digne de ça. J’avais honte de qui je pensais être parce que Je me sentais en partie responsable [de l’abus] et je n’ai jamais pu profiter des choses que j’aurais dû pouvoir apprécier. Ma première pensée quand j’ai gagné le Tour a été : “Mon Dieu, je vais être célèbre”, et puis j’ai pensé: “Il va appeler”. J’attendais toujours cet appel téléphonique. Je vivais dans la peur que quelqu’un ne le sache un jour. “

—Greg LeMond expliquant ce qu’il ressentait à propos de la renommée qu’il a acquise. [139]

Plusieurs semaines plus tard, LeMond et sa femme Kathy ont accordé une longue interview à Paul Kimmage du Sunday Times . LeMond a fourni des détails supplémentaires concernant les circonstances de ses excuses à Armstrong en 2001, déclarant que Trek, le fabricant et distributeur de longue date de LeMond Racing Cycles, avait menacé de mettre fin à la relation à la demande d’Armstrong s’il ne s’excusait pas. Il a décrit les deux années qui ont suivi les excuses comme les pires de sa vie, marquées par un comportement autodestructeur ; En fin de compte, ce comportement a conduit LeMond à dire à sa femme qu’il était un survivant d’abus sexuels sur des enfants et à demander de l’aide pour remédier à ce traumatisme passé. LeMond a décrit comment le fait d’avoir été victime d’agression avait eu un impact sur sa vie et sa carrière de pilote. [139]En septembre 2007, LeMond est devenu membre fondateur du conseil d’administration de l’organisation à but non lucratif 1in6.org, dont la mission est “d’aider les hommes qui ont eu des expériences sexuelles non désirées ou abusives dans l’enfance à vivre une vie saine et heureuse”. [205] [206] [207] [208] [209]

LeMond a eu un accident de voiture le matin du 30 janvier 2013. Il conduisait dans des conditions hivernales et glaciales chez son dentiste à Wayzata, Minnesota , lorsqu’il a perdu le contrôle de sa voiture. LeMond a subi une commotion cérébrale et n’a aucun souvenir de l’incident. [210] Selon Associated Press, un rapport de police de Plymouth indique que LeMond a quitté la route, a heurté une clôture et des arbustes, puis a heurté un talus avant de se retrouver dans l’arrière-cour d’une maison. [211] LeMond a peut-être perdu connaissance avant l’accident, selon sa femme Kathy, et il a subi une fracture de compression dans le dos et devrait porter une attelle pendant trois mois. [212]L’accident a réduit les apparitions publiques de LeMond au premier semestre 2013, mais il s’est complètement rétabli.

Le 19 septembre 2019, la Chambre des représentants des États-Unis a adopté un projet de loi bipartisan, soumis par le représentant californien Mike Thompson , pour décerner à LeMond la médaille d’or du Congrès . [213] Le projet de loi a été approuvé par le Congrès le 16 novembre 2020 et signé par le président Donald Trump le 4 décembre 2020. Lors de la signature du projet de loi, la Maison Blanche a publié une déclaration indiquant que la médaille avait été décernée “en reconnaissance de son service à la nation en tant qu’athlète, activiste, modèle et leader communautaire ». [214]

Réalisations professionnelles

Principaux résultats

1977 1er MaillotUSA.PNG Course sur route , Championnats nationaux juniors sur route 1978 1er Jersey yellow.svg Jersey yellow.svgGénéral Vuelta de Bisbee 2e Course sur route, Championnats nationaux juniors sur route 3e Bronze medal blank.svg Bronze medal blank.svgContre-la-montre par équipes, Championnats du Monde Route Junior UCI 1979 1er Jersey rainbow.svg Jersey rainbow.svg Course sur route , Championnats du Monde Route Junior UCI 1er MaillotUSA.PNG MaillotUSA.PNG Course sur route , Championnats nationaux juniors sur route 1ère classique de la ville du Nevada 2e Silver medal blank.svg Silver medal blank.svgPoursuite sur piste, Championnats du Monde Junior Piste UCI 3e Bronze medal blank.svg Bronze medal blank.svgContre-la-montre par équipes, Championnats du Monde Route Junior UCI 1980 1er Jersey yellow.svg Jersey yellow.svgGénéral Circuit de la Sarthe 1ère classique de la ville du Nevada 3ème Général Circuit des Ardennes 1981 1er Jersey yellow.svg Jersey yellow.svgEnsemble Coors Classique 1ère Étapes 1 & 7 Tour de Picardie 1ère Étapes 2 & 2a 1ère classique de la ville du Nevada 3ème Général Critérium du Dauphiné Libéré 3ème au classement général Route du Sud 7ème Général Circuit de la Sarthe 1982 1er Jersey yellow.svg Jersey yellow.svgTour de l’Avenir au classement général 1ère Étapes 4 ( ITT ), 5 & 8 ( ITT ) 2e Silver medal blank.svg Silver medal blank.svg Course sur route , Championnats du Monde Route UCI 2ème au général du Tour Méditerranéen 3e au général Tirreno–Adriatico 1ère étape 3 3e au classement général du Tour de Corse 3ème Grand Prix de Rennes 1983 1er Jersey rainbow.svg Jersey rainbow.svg Course sur route , Championnats du Monde Route UCI 1er Jersey yellow-bluebar.svg Général Critérium du Dauphiné Libéré 1ère Étapes 1, 5 & 7b ( ITT ) 1er au classement général Super Prestige Pernod International 1er Critérium des As 1ère Etape 1 Tour Méditerranéen 2ème Grand Prix des Nations 2e Tour de Lombardie 4e au classement général du Tour de Suisse 4e Paris–Tours 6ème Druivenkoers Overijse 10e au général Tirreno–Adriatico 1984 1ère étape 1 Clásico RCN 3e au classement général du Tour de France 1er Jersey white.svg Jersey white.svg Classement des jeunes cavaliers 1ère étape 3 ( TTT ) 3ème Général Critérium du Dauphiné Libéré 1ère étape 7b 3e Liège–Bastogne–Liège 5e au général Tirreno–Adriatico 7e au général Ronde van Nederland 8ème Général Critérium International 9e Gand–Wevelgem 1985 1er Jersey yellow.svg Jersey yellow.svgEnsemble Coors Classique 1ère étape 5 2e au classement général du Tour de France 1er Jersey combined.svg Jersey combined.svg Classement combiné 1ère Étapes 3 ( TTT ) & 21 ( ITT ) 2e Silver medal blank.svg Silver medal blank.svg Course sur route , Championnats du Monde Route UCI 2ème Tour Général du Pays Basque 3e au classement général du Giro d’Italie 3ème Super Prestige Pernod International 4ème Général Critérium International 4e Paris-Roubaix 4ème Omloop Het Volk 6ème au général du Tour Méditerranéen 7e Tour des Flandres 7ème Grand Prix Eddy Merckx 1986 1er Jersey yellow.svg Tour de France au classement général 1er Jersey combined.svg Jersey combined.svg Classement combiné 1ère étape 13 1ère étape 4 Volta a la Comunitat Valenciana 2e Milan-San Remo 2ème Super Prestige Pernod International 2e au classement général Coors Classique 1ère étape 4a 3e au général Paris–Nice 3e au classement général du Tour de Suisse 3ème au général Critérium International 4e au général Giro d’Italie 1ère étape 5 4ème La Flèche Wallonne 4e Züri-Metzgete 7ème au général Étoile de Bessèges 7e Course sur route , Championnats du Monde Route UCI 1989 1er Jersey rainbow.svg Jersey rainbow.svg Course sur route , Championnats du Monde Route UCI 1er Jersey yellow.svg Jersey yellow.svgTour de France au classement général 1ère Étapes 5 ( ITT ), 19 & 21 ( ITT ) 2e Boucles de l’Aulne 4ème Général Critérium International 4e Grand Prix des Amériques 6e au général Tirreno–Adriatico 1990 1er Jersey yellow.svg Jersey yellow.svgTour de France au classement général 2e Züri-Metzgete 3e Boucles de l’Aulne 4e Course sur route , Championnats du Monde Route UCI 10e au classement général du Tour de Suisse 1991 7e au classement général du Tour de France 1992 1er Jersey yellow.svg Jersey yellow.svgTournée générale DuPont 1er Prologue 2e au général du Tour d’Armorique 9e Paris-Roubaix

Chronologie des résultats du classement général du Grand Tour

Course 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994
Yellow jersey Yellow jersey Vuelta d’Espagne DNF
Pink jersey Pink jersey Tour d’Italie 3 4 DNF 39 105 DNF DNF
Yellow jersey Yellow jersey Tour de France 3 2 1 1 1 7 DNF DNF

Chronologie des résultats des classiques

Légende

Monument 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994
Milan–San Remo 17 30 2 22 140
Tour des Flandres 15 7 11 30 63 25
Paris–Roubaix 4 30 55 9
Liège–Bastogne–Liège 78 3 17 14
Tour de Lombardie 2
Championnats du monde 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994
Rainbow jersey Rainbow jersey Championnats du Monde UCI 47 2 1 27 2 7 1 4 DNF
N’a pas concouru
DNF N’a pas fini

Récompenses

  • Sportif illustré de l’année : 1989
  • Trophée international Jesse Owens : 1991 [215]
  • Prix ​​Korbel pour l’ensemble de ses réalisations : 1992 [215]

Voir également

  • Portail de biographie
  • Portail sportif
  • flag flagPortail des États-Unis
  • Les statistiques du maillot jaune
  • Liste des entreprises nommées d’après des personnes
  • Liste des Français américains
  • Liste des vainqueurs du classement général du Grand Tour
  • Liste des athlètes multisports
  • Liste des personnes du Minnesota
  • Liste des rivalités sportives
  • Liste des vainqueurs du classement général du Tour de France
  • Liste des vainqueurs du classement secondaire du Tour de France
  • Les États-Unis aux Championnats du Monde Route UCI

Références

Remarques

  1. ^ Citation : Fuoriclasse signifie bien plus que d’être doué. En cyclisme, c’est quelqu’un qui a un pouls lent, de gros poumons, des membres parfaitement proportionnés, des muscles maigres et, surtout, le cerveau et l’état d’esprit nécessaires pour utiliser tous ces attributs pour gagner les courses les plus difficiles du monde au plus jeune âge possible. [13]
  2. ^ Citation LeMond: “Après le championnat du monde de 1980, Jock s’était déclaré champion national parce qu’il était l’Américain le mieux placé aux championnats du monde. Toute l’année, il a couru dans un maillot étoilé, tout comme le drapeau américain, comme national champion. J’avais précisé avant d’aller à Prague que je n’allais pas courir le championnat du monde en tant que championnat national et que je serais en compétition contre d’autres Américains au lieu que nous travaillions tous ensemble. L’équipe néerlandaise n’est pas entrée dans la course en roulant contre pour voir qui deviendrait champion national. C’est l’esprit que je voulais.” Les responsables de l’équipe américaine ont appelé à un vote. Deux coureurs se sont rangés du côté de Boyer, deux de LeMond. Un officiel a voté pour décider du champion national en tant que finisseur américain le mieux classé lors de la course du championnat du monde. Dit LeMond “Bien, mais tu cours sans moi. Si tu veux que je cours, je cours pour le championnat du monde.”[33]
  3. Stephen Roche a déclaré : « Greg recevait l’ordre de m’attaquer et de ne pas rouler. L’ordre principal était de ne pas rouler. C’était frustrant. Je pense qu’il se sentait plus fort que moi, et s’il savait qu’il avait une meilleure chance de me battant à l’arrivée et dans le contre-la-montre que pourquoi ne pas rouler ? Si nous avions roulé à ce moment-là, je pense que nous aurions terminé premier et deuxième de ce Tour. Bien sûr, la voiture de l’équipe a minimisé Hinault. Il était plus en arrière qu’ils ne le laissaient entendre. Ils savaient que si nous travaillions ensemble, Hinault ne reviendrait pas et LeMond aurait gagné. Ils s’occupaient des intérêts français. [42]
  4. ^ Le terme “lieutenant dévoué” est un terme cycliste pour un coéquipier qui sacrifie sa propre place dans une course pour soutenir son chef d’équipe.
  5. ^ Dans une histoire d’avant-course présentée dans L’Equipe , Hinault a souligné que ce n’est pas Hinault, mais la course qui décidera du résultat, en disant “Le coureur le plus fort gagnera”. [50]
  6. ^ Said LeMond: “Son attitude semblait être” Nous verrons après le premier contre-la-montre. Nous laisserons cela décider qui dirigera l’équipe. … ce qui n’était pas l’accord que nous avons conclu.” [49]
  7. ↑ Hampsten a déclaré à propos de la première ascension de l’étape 12 : “Il faisait super chaud, et au début Hinault travaillait très dur pour conduire un groupe clair, et j’ai pensé, c’est un peu bizarre. Il y avait un long chemin à parcourir. J’ai demandé à Greg , ‘Pourquoi Hinault fait-il cela ? Il t’a parlé ?’ Et Greg a dit, ‘Non.’ Il ne savait pas pourquoi Hinault roulait si fort, c’était comme s’il était en mission.” [54]
  8. ^ Said Hampsten: “C’est la seule fois que j’ai poursuivi un coéquipier dans ma vie. C’était bizarre; je me sentais malade de le faire. Je poursuis mon héros, qui se trouve être aussi mon coéquipier, mais vous savez quoi? Je ‘ Je pense “Ce n’est pas cool. Greg a le maillot.” Je savais que c’était la bonne chose à faire. J’étais énervé, j’en avais marre de toute la situation. Steve et moi devions soutenir Greg.” [58]
  9. Citation de Fignon : Le soir après ma victoire sur le Giro, Guimard est venu me parler. Je ne pensais qu’à fêter mon triomphe. Guimard s’inquiétait déjà pour juillet et me regarda droit dans les yeux : « LeMond sera là-haut sur le Tour ». Je ne pus cacher ma stupéfaction. [75]
  10. ^ Le classement général suit les temps globaux des cyclistes dans les courses cyclistes en plusieurs étapes. Chaque étape aura un vainqueur d’étape, mais le vainqueur général de la course est le coureur avec le temps le plus bas du GC. C’est-à-dire le coureur qui réalise le meilleur temps lorsque tous les résultats d’étape sont additionnés. [78]
  11. ^ Zabriskie a finalement admis s’être dopé tout au long de sa carrière, y compris la période en question. [90]
  12. ^ Citation LeMond: Je connais la formation. J’ai écrit un livre sur la formation. Mais je me suis éloigné de ce que j’avais l’habitude de faire. Je faisais du ski de fond et de l’équitation facile l’hiver et je commence à faire le chemin inverse maintenant, en travaillant ma puissance, en soulevant des poids avec mes jambes, en travaillant à augmenter ma consommation d’oxygène. Je surveille mon poids. Je dois développer ma puissance et ma force aussi haut que possible, puis m’inquiéter de mon endurance. L’endurance est l’aspect le plus facile à développer. Ce que je fais maintenant est à l’opposé de ce que j’ai fait, toujours en travaillant mon endurance. Sauf en 1989, où j’ai fait beaucoup d’entraînement de puissance en hiver et cette année-là, j’ai eu d’excellents résultats dès février. Je ne vais pas me précipiter. Je vais monter doucement, c’est mon objectif, avoir vraiment une bonne base pour que quand je commencerai à courir fort en février, Mars et avril, mon corps ne se fatigue pas et je vais mieux. Ce qui n’a pas été le cas ces dernières années.”[113]
  13. ^ La myopathie mitochondriale est une maladie rare dans laquelle le système énergétique cellulaire du corps se décompose. [117]
  14. ^ Citation : Interviewer : « Sauf votre accident de chasse, vous sentez-vous capable de rejoindre les rangs de cavaliers comme Hinualt et Indurain ? Pensez-vous que vous auriez pu gagner cinq Tours ? » LeMond: “Eh bien, regardez les faits. J’ai trois victoires sur le Tour. J’ai donné le Tour ’85. J’étais absent à cause d’un accident au cours des deux premières années de ma carrière, ’87 et ’88, qui étaient deux de les années les plus faciles pour gagner le Tour à cette époque. Je veux dire, si vous êtes au cœur de la course, vous comprenez la hiérarchie. Pendant ces deux années, Hinault était absent, Fignon était absent. Pour le dire ainsi, en 89 et En 1990, j’ai seulement l’impression d’avoir atteint 90 à 95 % de mon potentiel. En 1986, j’étais beaucoup plus fort, j’ai grimpé beaucoup plus vite, beaucoup mieux contre la montre. Quand nous faisions des contre-la-montre, Hinault et moi finirions avec deux ou trois minutes d’avance sur la plupart des gens. Et vous devez vous rappeler qu’en cyclisme, chaque année, vous faites des progrès infimes. En 1986, je n’étais pas sorti des cinq meilleures courses par étapes de février à septembre. Bien sûr, vous ne pouvez pas réécrire l’histoire de la course, mais je suis convaincu que j’aurais gagné cinq Tours.”[44]

Citations

  1. ^ Moore 2012 , p. 67.
  2. ^ Andrews 2016 , p. 252.
  3. ^ un b Walsh, Matt. “Une rencontre des esprits” (PDF) . Sport cycliste . Archivé de l’original (PDF) le 16 novembre 2012 . Consulté le 10 décembre 2012 .
  4. ^ un b “C’est Tim comme dans le bois” . Nouvelles de Denver Westword . 12 janvier 1994. Archivé de l’original le 26 avril 2010 . Consulté le 26 avril 2011 .
  5. ^ Krajewski, Jim. “La Chambre vote pour décerner la médaille d’or du Congrès au grand cycliste Greg LeMond” . Journal de la Gazette de Reno .
  6. ^ Moore 2012 , p. 54.
  7. ^ un b Ottum, Bob (3 septembre 1984). “Escalade claire jusqu’aux hauteurs” . Sports illustrés . Time Inc. p. 2. Archivé de l’original le 12 août 2014 . Consulté le 24 août 2014 .
  8. ^ Kimmage, Paul (1er juillet 2007). “Interview de Greg LeMond : Paul Kimmage” . 1er juillet 2007 . Archivé de l’original le 31 janvier 2015 . Consulté le 31 janvier 2015 .
  9. ^ LeMond, Greg; Hom, Marc. “Une légende du cyclisme et un médecin partagent des histoires de lutte et d’inspiration – et comment la science a éclairé un chemin vers la guérison” . Archivé de l’original le 26 janvier 2015 . Consulté le 31 janvier 2015 .
  10. ^ “Doit entendre: Greg LeMond s’exprime dans une interview de grande envergure” . VeloNews . 6 octobre 2012. Archivé de l’original le 17 février 2015 . Consulté le 31 janvier 2015 .
  11. ^ Moore 2012 , p. 55.
  12. ^ LeMond & Gordis 1987 , p. 16.
  13. ^ un bcd Wilcockson , John ( 23 septembre 2005). “À l’intérieur du cyclisme avec John Wilcockson: Le LeMond exceptionnellement doué” . VeloNews . Competitor Group, Inc. Archivé de l’original le 26 février 2015 . Consulté le 24 décembre 2012 .
  14. ^ un b LeMond & Gordis 1987 , p. 20.
  15. ^ Nye 1988 .
  16. ^ LeMond & Gordis 1987 , p. 22.
  17. ^ un bc ” Cycling Legend: Gearing Up – 70’s – 80’s” . GregLeMond.com. Archivé de l’original le 2 août 2012.
  18. ^ un b LeMond & Gordis 1987 , p. 24.
  19. ^ “Circuit des Ardennes 1980” . Cyclingarchvies.com. Archivé de l’original le 10 novembre 2012 . Consulté le 24 décembre 2012 .
  20. ^ “Circuit Cycliste Sarthe – Pays de la Loire 1980” . CyclingFever.com. Archivé de l’original le 6 septembre 2011 . Consulté le 24 décembre 2012 .
  21. ^ LeMond & Gordis 1987 , p. 25.
  22. ^ LeMond & Gordis 1987 , p. 26.
  23. ^ “Lance Armstrong remporte le Nevada City Classic” . SCS 13 . 21 juin 2009. Archivé de l’original le 25 juin 2009 . Consulté le 16 novembre 2010 .
  24. ^ “Nevada City Classique 1980” . Cyclingarchives.com. Archivé de l’original le 11 novembre 2012 . Consulté le 24 décembre 2012 .
  25. ^ LeMond & Gordis 1987 , p. 27.
  26. ^ LeMond & Gordis 1987 , p. 28.
  27. ^ un bc ” Escalade Effacer Jusqu’aux Hauteurs” . Sports illustrés . Time Inc. 3 septembre 1984. p. 1. Archivé de l’original le 13 octobre 2013. {{cite news}}: CS1 maint : bot : état de l’URL d’origine inconnu ( lien )
  28. ^ un bcd Blumenthal p . 34
  29. ^ “Cyclisme sur route – Championnats du Monde 1982 : résultats Hommes” . les-sports.info . Archivé de l’original le 30 octobre 2013 . Consulté le 15 février 2014 .
  30. ^ Blumental p. 33
  31. ^ Blumental p. 35
  32. ^ Moore 2012 , p. 67–69.
  33. ^ Moore 2012 , p. 69.
  34. ^ Blumental p. 31
  35. ^ “Cycling Legend: Europe – Pro World Championship” . GregLeMond.com. Archivé de l’original le 2 août 2012.
  36. ^ McGann & McGann 2008 , p. 146.
  37. ^ Farrand, Stephen (31 août 2010). “LeMond se souvient de Fignon” . Nouvelles du cyclisme . Archivé de l’original le 3 novembre 2012 . Consulté le 1er décembre 2012 .
  38. ^ Moore 2012 , p. 132.
  39. ^ McGann & McGann 2008 , p. 153.
  40. ^ un bcd McGann & McGann 2008 , p. 161.
  41. ^ Moore 2012 , p. 148.
  42. ^ un b Moore 2012 , p. 149.
  43. ^ “Légende du cyclisme: Controverse – Feud 1985” . GregLeMond.com. Archivé de l’original le 2 août 2012.
  44. ^ un bcd Malessa , Bryan (1998). « Une fois était roi : Une entrevue avec Greg LeMond » . Roble Systems, Inc. Archivé de l’original le 18 janvier 2013 . Consulté le 15 décembre 2012 .
  45. ^ un b Swift, EM (le 4 août 1986). “Un Américain prend Paris” . Sports illustrés . Time Inc. p. 1. Archivé de l’original le 19 septembre 2013 . Consulté le 6 juin 2013 .
  46. ^ un b “Le cycliste hollandais Edges Lemond” . David Chauner du New York Times. 2 septembre 1985. Archivé de l’original le 18 octobre 2020 . Consulté le 17 octobre 2020 .
  47. ^ “Course sur route du championnat du monde UCI 1985” . Bikeraceinfo.com. 17 octobre 2020. Archivé de l’original le 20 octobre 2020 . Consulté le 17 octobre 2020 .
  48. ^ Boyce, Barry (octobre 2005). “Top 25 All Time Tours # 19: 1986 – LeMond gagne après la trahison de Hinault” . Cyclismerévélé . Archivé de l’original le 6 mai 2015 . Consulté le 6 juin 2013 .
  49. ^ un b Moore 2012 , p. 192.
  50. ^ Moore 2012 , p. 181.
  51. ^ McGann & McGann 2008 , p. 165.
  52. ^ McGann, projet de loi; McGann, Carol. “Tour de France 1986” . Informations sur les courses de vélo . Édition d’oreille de chien. Archivé de l’original le 3 juin 2013 . Consulté le 5 juin 2013 .
  53. ^ Moore 2012 , pp. 202–203.
  54. ^ Moore 2012 , p. 201.
  55. ^ Voyage Gabriel (9 octobre 1986). “Tour de force”. Revue Rolling Stone . p. 82.
  56. ^ “Tour de France : LeMond prend la tête, maillot jaune” . Los Angeles Times . Serre-Chevalier, France. Reuters. 21 juillet 1986. Archivé de l’original le 21 décembre 2013 . Consulté le 6 juin 2013 .
  57. ^ un b Swift, EM (le 4 août 1986). “Un Américain prend Paris” . Sports illustrés . Time Inc. p. 2. Archivé de l’original le 19 septembre 2013 . Consulté le 6 juin 2013 .
  58. ^ un b Moore 2012 , p. 252.
  59. ^ Ligget, Phil et Paul Sherwen (narrateurs), Rodney Taylor (producteur) (1986). Tour de France 1986 (DVD vidéo). Productions mondiales de cyclisme.
  60. ^ Gallagher, Brendan (22 juin 2011). “Le duel classique du Tour de France de Bernard Hinault et Greg LeMond en 1986 revécu dans Slaying the Badger” . Le Daily Telegraph . Londres. Archivé de l’original le 15 mai 2014 . Consulté le 6 juin 2013 .
  61. ^ Liggett, Phil (narrateur) et Kent Gordis (producteur) (1989). Championnats du monde 1989 (DVD vidéo). Productions mondiales de cyclisme.
  62. ^ un bc LeMond , Greg. “Légende du cyclisme – L’explosion” . LeMond . Greg Lemond. Archivé de l’original le 2 août 2012 . Consulté le 30 novembre 2012 .
  63. ^ “LeMond a tiré dans le dos pendant la chasse” . Temps de Gettysburg . Sacramento, Californie. Presse associée . 21 avril 1987. p. 14. Archivé de l’original le 12 mars 2016 . Consulté le 30 novembre 2012 .
  64. ^ “LeMond accidentellement abattu pendant la chasse” . Journal officiel de Schenectady . 21 avril 1987. p. 27. Archivé de l’original le 12 mars 2016 . Consulté le 30 novembre 2012 .
  65. ^ “SCOUTAGE; LeMond Shot” . Le New York Times . 21 avril 1987. Archivé de l’original le 19 décembre 2013 . Consulté le 29 novembre 2012 .
  66. ^ “LeMond accidentellement abattu pendant la chasse” . Journal officiel de Schenectady . Sacramento, Californie. 21 avril 1987. p. 27. Archivé de l’original le 12 mars 2016 . Consulté le 29 novembre 2012 .
  67. ^ United Press International (21 avril 1987). “Cycliste LeMond Stable après un accident de chasse” . Sentinelle du Soleil . Archivé de l’original le 15 juin 2013 . Consulté le 18 décembre 2012 .
  68. ^ Vers 1990 , p. 113.
  69. ^ un bcdefgh E.M. Swift ( 25 décembre 1989 ). “Le Grand LeMond” . Sports illustrés . Time Inc. Archivé de l’original le 4 juillet 2013 . Consulté le 5 juin 2013 .
  70. ^ Interview de Robin Williams, 2000 https://www.youtube.com/watch?v=BgRpP_Sitk0 Archivé le 12 mai 2016 à la Wayback Machine
  71. ^ Robb, Sharon (28 octobre 1987). “Lemond travaille lentement le chemin du retour” . La Sentinelle du Soleil . Archivé de l’original le 15 juin 2013 . Consulté le 18 décembre 2012 .
  72. ^ Boyce, Barry (18 juin 1989). “Coors Light a tiré la balle d’argent” . Cyclismerévélé . Philadelphie, Pennsylvanie. Archivé de l’original le 2 juin 2013 . Consulté le 6 juin 2013 .
  73. ^ Abt, Samuel (30 août 1989). “LeMond Outdistancing Pack Sur le front financier, aussi” . Le New York Times . Archivé de l’original le 27 décembre 2013 . Consulté le 3 janvier 2013 .
  74. ^ un b McGann, Bill; McGann, Carol. “Tour d’Italie 1989” . Informations sur les courses de vélo . Édition d’oreille de chien. Archivé de l’original le 20 décembre 2013 . Consulté le 5 juin 2013 .
  75. Fignon p. 209
  76. ^ un bc Franz Lidz (31 juillet 1989). “Vive Lemond !” . Sports illustrés . Time Inc. Archivé de l’original le 19 septembre 2013 . Consulté le 5 juin 2013 .
  77. ^ “Cyclisme Hall of Fame: Greg Lemond” . Archivé de l’original le 27 septembre 2011 . Consulté le 15 octobre 2011 .
  78. ^ Jonathan Simmons (2 juillet 2010). “On Biking: un peu d’argot vélo pour les débutants” . Boston.com . 2012 NY Times Co. Archivé de l’original le 5 novembre 2013 . Consulté le 17 octobre 2012 .
  79. ^ un b McGann, Bill; McGann, Carol. “Tour de France 1989” . Informations sur les courses de vélo . Édition d’oreille de chien. Archivé de l’original le 3 juin 2013 . Consulté le 5 juin 2013 .
  80. ^ McGann & McGann 2008 , p. 187.
  81. ^ McGann & McGann 2008 , p. 189.
  82. ^ “30 plus grands moments du Tour de France” . Vélo.com. Archivé de l’original le 5 septembre 2011 . Consulté le 5 octobre 2011 .
  83. ^ un b McGann & McGann 2008 , p. 89.
  84. ^ MacLeary, John (20 juin 2010). “Les grands moments du Tour de France : Greg LeMond bat Laurent Fignon de huit secondes” . Le Daily Telegraph . Londres. Archivé de l’original le 4 janvier 2014 . Consulté le 4 janvier 2013 .
  85. ^ “Légendes du Tour de France : Greg LeMond” . ITV.com. Archivé de l’original le 5 avril 2013 . Consulté le 4 janvier 2013 .
  86. ^ “Le Tour en Chiffres (Statistiques)” . LeTour.fr. Archivé de l’original le 19 octobre 2012 . Consulté le 8 octobre 2011 .
  87. ^ Birnie, Lionel (22 juillet 2011). “Les Tours les plus proches de l’histoire” . Cyclisme hebdomadaire . IPC Media Limited. Archivé de l’original le 27 septembre 2013 . Consulté le 5 juin 2013 .
  88. ^ “Le Tour en chiffres Les autres records” (PDF) (en français). LeTour.fr. Archivé de l’original (PDF) le 20 mars 2009 . Consulté le 4 février 2009 .
  89. ^ “Le film de la scène : D’un Américain à l’autre” . LeTour.fr. Archivé de l’original le 5 juin 2011 . Consulté le 5 octobre 2011 .
  90. ^ “Attestation de David Zabriskie” . 4 septembre 2012. Archivé de l’original le 13 septembre 2016 . Consulté le 8 septembre 2016 .
  91. ^ Wilcockson, John . “Le retour dramatique de la tournée de LeMond” . Courses cyclistes à l’ère moderne : 25 ans de Velonews1997 . p. 81.
  92. ^ Zanca, Salvatore (18 juillet 1989). “Tour Leader LeMond aime ses chances” . Sarasota Herald-Tribune . Presse associée. Archivé de l’original le 12 mars 2016 . Consulté le 27 mai 2013 .
  93. ^ “Greg LeMond – Ses Championnats du Monde” . Limbourg 2012 . Championnats du Monde Route UCI Limbourg 2012 – Colofon. 7 août 2012. Archivé de l’original le 21 octobre 2012 . Consulté le 11 décembre 2012 .
  94. ^ McGann, projet de loi; McGann, Carol. “Championnat du monde de cyclisme sur route professionnel (élite)” . Informations sur les courses de vélo . Édition d’oreille de chien. Archivé de l’original le 21 septembre 2013 . Consulté le 11 décembre 2012 .
  95. ^ “Championnats du Monde” . les-sports.info. 27 août 1989. Archivé de l’original le 26 septembre 2012 . Consulté le 12 décembre 2012 .
  96. ^ “Course sur route du championnat du monde UCI 1989” . Bikeraceinfo.com. 17 octobre 2020. Archivé de l’original le 18 octobre 2020 . Consulté le 17 octobre 2020 .
  97. ^ “Championnats du monde – Chambéry 1989” . Prendas William Fotheringham. 28 août 2019. Archivé de l’original le 21 octobre 2020 . Consulté le 17 octobre 2020 .
  98. ^ Gordis, Kent (Producteur), Phil Liggett (Narrateur) (1989). Championnats du monde 1989 (DVD vidéo). Productions mondiales de cyclisme.
  99. ^ un b “LeMond Est Honoré comme le Sportif d’Année” . Los Angeles Times . Minneapolis, Minnesota. 24 décembre 1989. Archivé de l’original le 8 avril 2014 . Consulté le 12 décembre 2012 .
  100. ^ “Qu’est-il arrivé à Greg LeMond?” . Vélo.com. Archivé de l’original le 25 mars 2015 . Consulté le 1er décembre 2016 .
  101. ^ Roi, Fmk (20 juin 2011). “LeMond – L’incroyable retour, par Samuel Abt” . Café Podium. Archivé de l’original le 7 novembre 2012 . Consulté le 11 décembre 2012 .
  102. ^ “Après la tempête : Une interview exclusive avec Greg LeMond” . 28 septembre 2014. Archivé de l’original le 28 septembre 2014 . Consulté le 8 novembre 2021 .
  103. ^ “Z – Informations sur l’équipe 1990” . Archivé de l’original le 12 novembre 2014 . Consulté le 6 juin 2013 .
  104. ^ un b McGann, Bill; McGann, Carol. “Tour de France 1990” . Informations sur les courses de vélo . Édition d’oreille de chien. Archivé de l’original le 1er avril 2013 . Consulté le 5 juin 2013 .
  105. ^ Abt, Samuel (15 juillet 1990). “LeMond se libère pour combler l’écart” . Le New York Times . Archivé de l’original le 1er février 2017 . Consulté le 8 février 2017 .
  106. ^ McGann & McGann 2008 , p. 196.
  107. ^ Jacques Augendre (2012). Tour de France Guide Historique (PDF) . Amaury Sport Organisation . Archivé de l’original (PDF) le 4 août 2012 . Consulté le 12 juillet 2012 .
  108. ^ Raia, James (4 septembre 1990). “CYCLISME ; LeMond termine quatrième au monde” . Etats-Unis aujourd’hui . McLean, Virginie : Gannett Company. Presse associée . p. 02.C. _ Consulté le 18 décembre 2012 .
  109. ^ McGann, projet de loi; McGann, Carol. “Tour de France 1991” . Informations sur les courses de vélo . Édition d’oreille de chien. Archivé de l’original le 3 juin 2013 . Consulté le 5 juin 2013 .
  110. ^ McGann, projet de loi; McGann, Carol. “Tour de France 1992” . Informations sur les courses de vélo . Édition d’oreille de chien. Archivé de l’original le 3 juin 2013 . Consulté le 5 juin 2013 .
  111. ^ un b LeMond, Greg (2 juillet 2010). “L’art de pointer pour le Tour de France” . Nouvelles du cyclisme . Future Publishing Limited. Archivé de l’original le 18 mai 2013 . Consulté le 14 décembre 2012 .
  112. ^ Brunner, Steven (18 juillet 1992). “CYCLISME TOUR DE FRANCE: LeMond n’a pas le Zip” . Los Angeles Times . Archivé de l’original le 31 décembre 2013 . Consulté le 14 décembre 2012 .
  113. ^ un bc Abt , Samuel (19 novembre 1993). “LeMond commence à grimper vers 1994” . Le New York Times . Archivé de l’original le 8 août 2014 . Consulté le 14 décembre 2012 .
  114. ^ Friebe, Daniel (7 janvier 2008). “Procycling parle à Greg LeMond” . ProCycling. Archivé de l’original le 4 avril 2013 . Consulté le 15 décembre 2012 .
  115. ^ Jesper Bondo Medhus. “5 principes de base pour les tests de performance cycliste” . training4cyclists.com . Archivé de l’original le 22 janvier 2013 . Consulté le 10 janvier 2013 .
  116. ^ “Greg LeMond Ending Career,” Samuel Abt, International Herald Tribune , 3 décembre 1994
  117. ^ “Page d’information sur les myopathies mitochondriales” . Institut national des troubles neurologiques et des accidents vasculaires cérébraux . Archivé de l’original le 2 juin 2013 . Consulté le 5 juin 2013 .
  118. ^ Procycling, janvier 2008, paru en décembre 2007
  119. ^ Ian O’Riordon (6 juin 2009). “Même le combattant implacable voit maintenant le cyclisme comme une cause perdue” . Le Times irlandais . Archivé de l’original le 22 octobre 2012 . Consulté le 22 novembre 2010 .
  120. ^ Gifford, Bill (30 juin 2008). “Greg LeMond contre le monde” . Journal des hommes . Journal des hommes LLC. Archivé de l’original le 13 janvier 2013 . Consulté le 15 décembre 2012 .
  121. ^ Abt, Samuel (19 juillet 1999). “LeMond regarde en arrière depuis le sommet de l’Alpe d’Huez” . Le New York Times . Archivé de l’original le 8 août 2014 . Consulté le 19 décembre 2012 .
  122. ^ un b Wittman, Bob; Wogenrich, Mark (9 juin 1996). “Lemond intronisé au Temple de la renommée” . L’appel du matin . Tribune Interactive, Inc. Archivé de l’original le 4 novembre 2013 . Consulté le 18 décembre 2012 .
  123. ^ un b Stapleton, Arnie (le 8 juin 1996). “LeMond intronisé au Temple de la renommée du cyclisme” . The Associated Press. Presse associée. Archivé de l’original le 13 avril 2014 . Consulté le 18 décembre 2012 .
  124. ^ “Tuer le blaireau – Films ESPN : 30 pour 30” . go.com . Archivé de l’original le 15 juillet 2014 . Consulté le 20 juillet 2014 .
  125. ^ ” CONTRIBUTIONS CYCLISTES ” . Greg LeMond.com. Archivé de l’original le 5 novembre 2012 . Consulté le 10 décembre 2012 .
  126. ^ Snedeker, Tucker. “Vélos de route en carbone” . Galerie de photos de vélos en carbone . Mountainbikes.net. Archivé de l’original le 30 juillet 2012 . Consulté le 18 décembre 2012 .
  127. ^ “Vélo! Un hommage aux plus grands designers de cyclisme du monde – Extrait exclusif sur la légende du cyclisme Greg LeMond” . bikeradar.com . Immediate Media Company Ltd. 3 octobre 2012. Archivé de l’original le 23 septembre 2015 . Consulté le 29 juin 2015 .
  128. ^ “1991: Le Monde Alpe d’Huez” . calfeedesign.com. Archivé de l’original le 5 décembre 2012 . Consulté le 10 décembre 2012 . [En 1991,] Carbonframes a rempli une grosse commande du champion cycliste international Greg LeMond qui voulait 18 cadres pour l’équipe Z. Carbonframes a déménagé à Reno après avoir conclu un accord de licence exclusif avec LeMond Bicycles.
  129. ^ Velominati (Gardiens du Cog) (2013). Les Règles : La voie du disciple cycliste . Londres : Sceptre. p. 136. ISBN 978-1-444-76751-3.
  130. ^ un bc Entretien dans Rouleur , Guy Andrews, numéro cinq, p. 26
  131. ^ “Notre histoire” . Conception Calfee . Archivé de l’original le 5 décembre 2012 . Consulté le 10 décembre 2012 .
  132. ^ un bcd Frothingham , Steve (8 avril 2008). “Trek annonce la fin de traiter avec Greg LeMond” . VeloNews . Competitor Group, Inc. Archivé de l’original le 22 décembre 2012 . Consulté le 10 décembre 2012 .
  133. ^ un bcde Vinton , Nathaniel (7 septembre 2009). “Le procès de Greg LeMond contre Trek concerne plus que des promesses non tenues – il s’agit aussi de Lance” . Nouvelles quotidiennes de New York . NYDailyNews.com. p. 1. Archivé de l’original le 15 août 2011 . Consulté le 10 décembre 2012 .
  134. ^ a b Le problème de la drogue refuse de disparaître en raison des liens Ferrari du gagnant Archivé le 27 mars 2008 à la Wayback Machine . Le Gardien . Consulté le 21 août 2011.
  135. ^ un b “Armstrong surpris, contrarié par les commentaires de LeMond” . CNN. Archivé de l’original le 31 mars 2009 . Consulté le 4 mai 2010 .
  136. ^ a b Nouvelles et analyses de www.cyclingnews.com Archivé le 28 août 2011 à la Wayback Machine . Autobus.cyclingnews.com. Consulté le 21 août 2011.
  137. ^ un médecin b Paging Doctor Ferrari Archivé le 18/04/2010 à la Wayback Machine . Vélo.com. Consulté le 21 août 2011.
  138. ^ a b Nouvelles et analyses de www.cyclingnews.com Archivé le 21 octobre 2013 à la Wayback Machine . Autobus.cyclingnews.com (13 février 2002). Consulté le 21 août 2011.
  139. ^ un bcdef Kimmage , Paul ( 1er juillet 2007). “Cycle d’abus” . Le Sunday Times . Times Newspapers Ltd. Archivé de l’original le 2 mai 2015 . Consulté le 9 mars 2013 .
  140. ^ a b Déclaration de Travis Tygart de l’USADA sur l’équipe postale américaine Archivée le 21 mai 2016 à la Wayback Machine USADA v. Lance Armstrong, octobre 2012, pages 53-54.
  141. ^ a b Lance Armstrong et ses liens avec Trek Archivé le 4 mars 2016 à la Wayback Machine , Don Walker, Milwaukee Journal Sentinel, The Business of Sports. 10 octobre 2012.
  142. ^ a b LeMond clarifie les critiques d’Armstrong Archivé le 5 novembre 2012 à la Wayback Machine . Radio-Canada (Canada) (14 août 2001). Consulté le 21 août 2011.
  143. ^ Plainte, LeMond Cycling Inc, contre Trek Bicycle Corporation Archivé le 16/05/2008 à la Wayback Machine , 2008 3 20, retr 2012 10 13. de trekbikes.com.
  144. ^ TREK POUR SÉPARER IMMÉDIATEMENT LA RELATION AVEC GREG LEMOND Archivé le 09/06/2012 à la Wayback Machine , Communiqué de presse, trekbikes.com, 2008 4 8, retr 2012 10 13.
  145. ^ un b “Trek et LeMond règlent le procès” . VéloNation . VéloNation LLC. 1er février 2010. Archivé de l’original le 19 octobre 2012 . Consulté le 10 décembre 2012 .
  146. ^ VeloNation Press (17 octobre 2012). “Trek emboîte le pas avec d’autres grands noms, abandonne le parrainage de Lance Armstrong” . VéloNation . VéloNation LLC. Archivé de l’original le 10 décembre 2012 . Consulté le 10 décembre 2012 .
  147. ^ Vinton, Nathaniel (1er février 2010). “La légende du Tour de France Greg LeMond, Trek Bicycle atteint le règlement” . Nouvelles quotidiennes de New York . NYDailyNews.com. p. 1. Archivé de l’original le 5 février 2010 . Consulté le 10 décembre 2012 .
  148. ^ “LeMond Fitness nomme Mark Handfelt en tant que président, PDG et directeur” . PRWEB. Archivé de l’original le 20 novembre 2012 . Consulté le 27 novembre 2012 .
  149. ^ “Aperçu de la société de LeMond Fitness, Inc” . Semaine commerciale Bloomberg. Archivé de l’original le 4 juin 2013 . Consulté le 27 novembre 2012 .
  150. ^ “LeMond Fitness, Inc” . LeMond Fitness. Archivé de l’original le 28 juillet 2014 . Consulté le 27 novembre 2012 .
  151. ^ Trujillo, Anna (21 septembre 2012). “Hoist Fitness pour acheter LeMond Fitness” . Ironcompany.com. Archivé de l’original le 24 octobre 2012 . Consulté le 27 novembre 2012 .
  152. ^ Lindsey, Joe (21 septembre 2013). “LeMond Bikes revient pour 2014” . Faire du vélo . Archivé de l’original le 19 février 2014 . Consulté le 13 mars 2014 .
  153. ^ “LeMond affirme qu’il a été escroqué sur la montagne des millionnaires du Montana”, Archivé le 24 septembre 2015, au Wayback Machine Bloomberg News , 27 octobre 2006
  154. ^ Brown, Matthew (15 août 2008). “Le procès de Greg LeMond avec un club exclusif réglé” . Etats-Unis aujourd’hui . Compagnie Gannet. Presse associée . Archivé de l’original le 15 octobre 2010 . Consulté le 27 novembre 2012 .
  155. ^ “Greg LeMond et sa famille ont mis un privilège sur un complexe de développement pour garantir une dette de 20 millions de dollars” . VeloNews . Competitor Group, Inc. 22 février 2008. Archivé de l’original le 9 juillet 2015 . Consulté le 27 mai 2013 .
  156. ^ “LeMond continue un long combat juridique avec le Yellowstone Club,” Archivé le 3 octobre 2010 à la Wayback Machine New West , 21 novembre 2008
  157. ^ “NOMS DANS LES NOUVELLES : Greg LeMond Ouvre le Restaurant” . Los Angeles Times . 8 août 1990. Archivé de l’original le 20 avril 2011 . Consulté le 19 décembre 2012 .
  158. ^ Schogol, Marc (15 août 1990). “Pédaler la nourriture” . Veille alimentaire . L’enquêteur de Philadelphie. Archivé de l’original le 4 mars 2016 . Consulté le 19 décembre 2012 .
  159. ^ Castro, Peter (20 août 1990). « Un nouveau cycle » . Bavardage . Magazine du peuple. Archivé de l’original le 14 mai 2012 . Consulté le 19 décembre 2012 .
  160. ^ Blackerby, Mark (12 octobre 2016). “LeMond Composites marque l’ouverture à Oak Ridge” . Knoxville Nouvelles Sentinelle . Archivé de l’original le 25 octobre 2016 . Consulté le 1er novembre 2017 .
  161. ^ Froese, Michelle (27 juin 2017). “LeMond s’associe à l’Université Deakin pour augmenter la production de fibre de carbone à faible coût” . Ingénierie et développement éolien . WTWH Media, LLC. Archivé de l’original le 7 novembre 2017 . Consulté le 31 octobre 2017 .
  162. ^ Cusick, David (14 juillet 2017). “LeMond Composites conclut un accord pour accélérer la commercialisation de la fibre de carbone à faible coût” . Oak Ridge aujourd’hui . Archivé de l’original le 2 octobre 2017 . Consulté le 31 octobre 2017 .
  163. ^ un b Underwood, Lynn (25 septembre 2017). “Manoir de Médine sur le marché pour 5M$” . Star Tribune2 . Archivé de l’original le 15 août 2020 . Consulté le 15 septembre 2020 .
  164. ^ Tippet, Harris (16 octobre 2017). “L’argent des emplois pour l’avenir de l’usine de Geelong” . Annonceur Geelong . Archivé de l’original le 20 octobre 2017 . Consulté le 1er novembre 2017 .
  165. ^ Rogers, Neal (25 septembre 2014). “Après la tempête : Une interview exclusive avec Greg LeMond” . VeloNews . Archivé de l’original le 19 septembre 2020 . Consulté le 17 novembre 2011 .
  166. ^ McGrath, Andy (11 novembre 2020). « Top dix des longs métrages du Rouleur : N° 10 – Greg LeMond : En ligne » . Rouleur . Archivé de l’original le 13 novembre 2020 . Consulté le 17 novembre 2020 .
  167. ^ Harvey, Randy (25 juillet 1989). “La consommation de drogue a déclaré concerner LeMond : l’avocat affirme que l’équipe néerlandaise voulait que le cycliste essaie la testostérone” . Los Angeles Times . Archivé de l’original le 31 janvier 2013 . Consulté le 17 décembre 2012 .
  168. ^ “L’USADA émet des interdictions à vie à del Moral, Ferrari et Marti” . Cyclisme hebdomadaire . IPC Media Limited. 10 juillet 2012. Archivé de l’original le 17 mai 2013 . Consulté le 6 juin 2013 .
  169. ^ a b c Greg LeMond – “Le cyclisme est en train de mourir à cause de la drogue” à la conférence Play the Game sur YouTube , 27h00 et 44h00 Play the Game Conference, Coventry University, 12 juin 2009, retr 2012 10 14
  170. ^ Slater, Matt (29 novembre 2012). “Greg LeMond rejoint Change Cycling Now pour nettoyer le sport” . BBC . Archivé de l’original le 2 décembre 2012 . Consulté le 10 décembre 2012 .
  171. ^ Fotheringham, William (29 juillet 2001). “Le problème de la drogue refuse de disparaître en raison des liens Ferrari du vainqueur” . Le Gardien . Guardian News et Media Limited. Archivé de l’original le 23 décembre 2013 . Consulté le 5 mai 2013 .
  172. ^ “Deux champions – Armstrong surpris, bouleversé par les commentaires de LeMond” . Sports illustrés . Time Inc. 2 août 2001. Archivé de l’original le 25 octobre 2012 . Consulté le 11 décembre 2012 .
  173. ^ Magnuson, Mike (30 avril 2010). “Qu’est-il arrivé à Greg LeMond?” . Faire du vélo . Archivé de l’original le 25 mars 2015 . Consulté le 1er décembre 2016 . … le cyclisme professionnel vacillait sur le fil du rasoir face au problème même qui avait fait de ce grand champion, cet homme formidable, une figure controversée et impopulaire dans son propre pays, non pas à cause de ce qu’il avait fait mais à cause de ce qu’il avait mentionné.
  174. ^ LeMond interroge les associations d’Armstrong Archivé le 2 janvier 2016 à la Wayback Machine . ESPN (19 juillet 2004). Consulté le 21 août 2011.
  175. ^ Le journaliste nie les allégations de Lance Archivé le 18 mai 2013 à la Wayback Machine . ESPN (17 juillet 2004). Consulté le 21 août 2011.
  176. ^ Vinton, Nathaniel (25 septembre 2008). “Greg LeMond et Lance Armstrong s’affrontent lors d’une conférence de presse” . Nouvelles quotidiennes de New York . Consulté le 14 octobre 2012 .
  177. ^ “Lance Armstrong: le rapport de l’USADA le qualifie de” tricheur en série ” ” . Bbc.co.uk. 11 octobre 2012. Archivé de l’original le 11 octobre 2012 . Récupéré le 10 novembre 2012 .
  178. ^ “Lance Armstrong reçoit une interdiction à vie et la disqualification des résultats compétitifs pour les violations de dopage découlant de son implication dans le complot de dopage de l’équipe pro-cyclisme du service postal des États-Unis, USADA” . Usada.org. 24 août 2012. Archivé de l’original le 5 décembre 2012 . Consulté le 10 novembre 2012 .
  179. ^ Vinton, Nathaniel (25 septembre 2008). “Greg LeMond et Lane Armstrong s’affrontent lors d’une conférence de presse” . Nouvelles quotidiennes de New York . Consulté le 14 octobre 2012 .
  180. ^ Ford, Bonnie D. (23 mai 2010). ” Landis fait amende honorable avec LeMond ” . ESPN.com . Archivé de l’original le 25 mai 2010 . Consulté le 21 août 2010 .
  181. ^ Weislo, Laura (23 juillet 2009). “La crédibilité d’escalade de Contador remise en question” . Archivé de l’original le 26 juillet 2009 . Récupéré le 24 juillet 2009 .
  182. ^ a b c Greg LeMond vole l’attention lors de l’audition de Floyd Landis Archivé le 5 février 2020 à la Wayback Machine . Bendweekly.com. Consulté le 21 août 2011.
  183. ^ Quin, TJ (18 mai 2007). “L’aide de Landis menace LeMond” . Nouvelles quotidiennes de New York . Archivé de l’original le 18 septembre 2020 . Consulté le 14 novembre 2019 .
  184. ^ “Les arbitres trouvent Landis coupable de dopage, doivent renoncer au titre de la tournée” . Le Soleil de New York . Archivé de l’original le 13 juillet 2020 . Consulté le 14 novembre 2019 .
  185. ^ “Landis admet s’être dopé, accuse Lance, d’autres” . ESPN.com . 20 mai 2010. Archivé de l’original le 22 novembre 2019 . Consulté le 14 novembre 2019 .
  186. ^ “Le cycliste Armstrong nie le dopage” Archivé le 5 novembre 2019 à la Wayback Machine Reed Albergotti, Wall Street Journal, 20 mai 2010
  187. ^ Ford, Bonnie D. (23 mai 2010). ” Landis fait amende honorable avec LeMond ” . ESPN.com . Archivé de l’original le 25 mai 2010 . Consulté le 10 juin 2013 .
  188. ^ Alberto, prouve-moi que nous pouvons croire en toi . Lemonde.fr (23 juillet 2009). Consulté le 21 août 2011.
  189. ^ Moore p. 58
  190. ^ “VO2-to-the-max: Réalisation d’un test VO2 max à vélo” . 13 février 2009. Archivé de l’original le 17 juillet 2020 . Consulté le 14 novembre 2019 .
  191. ^ Weislo, Laura (23 juillet 2009). “La crédibilité d’escalade de Contador remise en question” . Nouvelles du cyclisme . Archivé de l’original le 26 juillet 2009 . Consulté le 10 juin 2013 .
  192. ^ “Alberto Contador reconnu coupable d’une violation des règles antidopage par le Tribunal arbitral du sport (TAS) : suspension de deux ans” (PDF) . Le Tribunal Arbitral du Sport. 6 février 2012. Archivé de l’original (PDF) le 26 février 2012 . Consulté le 13 février 2011 .
  193. ^ LeMond, Greg (25 octobre 2012). “Lettre ouverte à Pat McQuaid de Greg LeMond” . NYVelocity.com. Archivé de l’original le 22 novembre 2012 . Consulté le 11 décembre 2012 .
  194. ^ Seaton, Matt (3 décembre 2012). “Est-ce que Greg LeMond est le bon choix pour se présenter à la présidence de l’UCI ?” . Le Gardien . Guardian News et Media Limited. Archivé de l’original le 7 janvier 2014 . Consulté le 10 décembre 2012 .
  195. ^ Dunbar, Graham (14 décembre 2012). “Le président de l’UCI, Pat McQuaid, déclare que Greg LeMond n’est pas apte à diriger l’instance dirigeante du cyclisme” . Le Daily Telegraph . Londres . Consulté le 11 janvier 2013 .
  196. ^ Hood, Andrew (27 septembre 2013). “Cookson remporte la présidence de l’UCI après un drame machiavélique” . Archivé de l’original le 2 janvier 2015 . Consulté le 26 janvier 2015 .
  197. ^ Stokes, Shane (31 août 2013). “Greg LeMond, triple vainqueur du Tour de France, soutient Brian Cookson dans la bataille présidentielle de l’UCI” . Archivé de l’original le 24 janvier 2015 . Consulté le 27 janvier 2015 .
  198. ^ “La légende du cyclisme Greg LeMond vient à Meath!” . Partenariat sportif local de Meath . 7 septembre 2012. Archivé de l’original le 19 avril 2014 . Consulté le 27 novembre 2012 .
  199. ^ “Greg LeMond” . NNDB . Soylent Communications. Archivé de l’original le 20 octobre 2012 . Consulté le 27 novembre 2012 .
  200. ^ LeMond, Greg. “Mon voyage en Patagonie Argentine (Message 1 sur 2)” . GregLeMond.com. Archivé de l’original le 5 novembre 2012 . Consulté le 28 novembre 2012 .
  201. ^ un b Woolridge, Jim (10 novembre 1991). “LeMond fait un record du monde de pêche à la mouche” . Le Times-News, Hendersonville, Caroline du Nord . Hendersonville, Caroline du Nord. p. 8B. Archivé de l’original le 12 mars 2016 . Consulté le 28 novembre 2012 .
  202. ^ Kantowski, Ron (31 mai 1997). “S’écraser sur la courbe d’apprentissage Greg Lemond échange deux roues contre quatre et se transforme en un véritable crack-up” . St Louis Post-Expédition . Consulté le 27 novembre 2012 .
  203. ^ Sumner, Jason (17 mai 2007). “LeMond lance une bombe à l’audience de Landis” . VeloNews . Competitor Group, Inc. Archivé de l’original le 13 janvier 2014 . Consulté le 11 décembre 2012 .
  204. ^ Quin, TJ (18 mai 2007). “L’aide de Landis menace LeMond” . Nouvelles quotidiennes de New York .
  205. ^ “Un appel téléphonique a changé la vie du cycliste LeMond” . Los Angeles Times . 18 août 2009. Archivé de l’original le 5 septembre 2020 . Consulté le 14 novembre 2019 .
  206. ^ “1 sur 6” . 1in6.org . Archivé de l’original le 31 janvier 2019 . Consulté le 26 mars 2019 .
  207. ^ “Greg LeMond – membre du conseil” . 1 sur 6 . 1in6, Inc. Archivé de l’original le 22 août 2011 . Consulté le 27 novembre 2012 .
  208. ^ “La légende du cyclisme LeMond dirigera la charité 40k de Trim” . La Chronique de Meath. 21 septembre 2012. Archivé de l’original le 24 septembre 2012 . Consulté le 27 novembre 2012 .
  209. ^ Canon, John (3 février 2010). “La légende du cyclisme Greg LeMond participera au Catoctin Challenge – ‘C’est comme si Jack Nicklaus se présentait à votre tournoi de golf.’ ” . Frederick News Post. Archivé de l’original le 23 janvier 2013 . Récupéré le 27 novembre 2012 .
  210. ^ “LeMond se remet d’un accident de voiture” . Chicago Tribune Sports Xchange . Tribune de Chicago. 1er février 2013. Archivé de l’original le 16 juillet 2013 . Consulté le 28 mai 2013 .
  211. ^ “Greg LeMond récupère après un crash” . ESPN . Plymouth, Minnesota : ESPN Internet Ventures. The Associated Press. 1er février 2013. Archivé de l’original le 5 février 2013 . Consulté le 28 mai 2013 .
  212. ^ Stokes, Shane (30 janvier 2013). “Greg LeMond se remet à l’hôpital après un accident de voiture” . VéloNation . VéloNation LLC. Archivé de l’original le 12 juin 2013 . Consulté le 28 mai 2013 .
  213. ^ Reid, Carlton (20 septembre 2019). “Greg LeMond, vainqueur du Tour de France, recevra la médaille d’or du Congrès américain” . Forbes . Archivé de l’original le 21 septembre 2019 . Consulté le 23 septembre 2019 .
  214. ^ MacMichael, Simon (6 décembre 2020). “Greg LeMond recevra la médaille d’or du Congrès après que le président Trump aura signé le projet de loi” . route.cc . Archivé de l’original le 6 décembre 2020 . Consulté le 7 décembre 2020 .
  215. ^ un b Porter 2013 , p. 211.

Bibliographie

  • Abt, Samuel (1990). LeMond : L’incroyable retour . New York : Maison aléatoire . ISBN 978-0-394-58476-8.
  • Andrews, Guy (2016). Greg Lemond : coureur maillot jaune . Londres : Bloomsbury Publishing . ISBN 978-1-4729-4355-2.
  • Fignon, Laurent (2010). Nous étions jeunes et insouciants . Traduit par Fotheringham, William . Londres : Yellow Jersey Press . ISBN 978-0-224-08319-5.
  • LeMond, Greg; Gordis, Kent (1987). Le livre complet sur le cyclisme de Greg LeMond . New York : Putnam Publishing Group . ISBN 978-0-399-13229-2.
  • McGann, Bill; McGann, Carol (2008). L’histoire du Tour de France, tome 2 : 1965-2007 . Indianapolis, IN : édition d’oreille de chien. ISBN 978-1-59858-608-4.
  • Moore, Richard (2012). Tuer le blaireau : Greg LeMond, Bernard Hinault et le plus grand Tour de France . Londres : Livres d’époque . ISBN 978-1-4090-2887-1.
  • Nye, Peter (1988). Hearts of Lions: L’histoire des courses de vélos américaines . New York : WW Norton & Company . ISBN 978-0-393-30576-0.
  • Porter, David L. (2013). Leur plus grande victoire : 24 athlètes qui ont surmonté une maladie, un handicap et une blessure . Jefferson, Caroline du Nord : McFarland & Company . p. 211. ISBN 978-1-4766-0247-9.
  • Courses cyclistes à l’ère moderne : 25 ans de Velonews . Boulder, Colorado : VeloPress . 1997. ISBN 978-1-884737-32-9.

Lectures complémentaires

  • de Visé, Daniel (2018). Le retour : Greg LeMond, le vrai roi du cyclisme américain, et un Tour de France légendaire . New York : Presse mensuelle de l’Atlantique . ISBN 978-0-8021-2794-5.
  • Porter, AP (1991). Greg LeMond : premier cycliste . Minneapolis, MN : Groupe d’édition Lerner . ISBN 978-0-8225-9584-7.

Liens externes

Wikimedia Commons a des médias liés à Greg LeMond .
  • Greg LeMond aux Archives du cyclisme Edit on Wikidata
  • Greg LeMond chez ProCyclingStats Edit on Wikidata
  • Greg LeMond chez CycleBase Edit on Wikidata
  • Site officiel
  • Composites LeMond
You might also like
Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More